ÉLECTIONS FÉDÉRALES

Élections fédérales: tout ce qu’il faut savoir en province de Liège

Élections fédérales: tout ce qu’il faut savoir en province de Liège

La circonscription provinciale de Liège envoie 15 députés à la Chambre. Thierry du Bois © Reporters

Les électeurs de la province de Liège envoient 15 députés à la Chambre. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les élections fédérales dans la circonscription liégeoise: les principaux candidats, les enjeux, l’état des lieux.

Ce dimanche 25 mai, les Belges élisent 150 députés dans le cadre des élections fédérales, qui s’en iront siéger à la Chambre: 48 proviendront de Wallonie et 15 de la circonscription de Bruxelles-Capitale. Rappelons que le Sénat ne fait désormais plus l’objet d’une élection, mais les sénateurs seront des parlementaires issus des régions.

La circonscription de la province de Liège envoie 15 députés à la Chambre. Voici les têtes de liste et un coup d’œil dans le rétroviseur, avec les précédents résultats obtenus par les quatre partis dits «traditionnels» lors des précédents scrutins fédéraux, dans la province de Liège.

Les têtes de liste

Daniel BACQUELAINE
MR – Chaudfontaine

C’est le bourgmestre de Chaudfontaine, par ailleurs président du groupe MR à la Chambre durant la dernière législature, qui emmène la liste fédérale. En 2010, il figurait en troisième position effective, les libéraux étant emmenés par Didier Reynders, encore liégeois à l’époque, qui récoltait presque 62000 voix de préférence.

Derrière Daniel Bacquelaine, parmi les candidats effectifs du MR en province de Liège, se trouvent l’Eupenoise Kattrin Jadin (2), le député-bourgmestre de Crisnée Philippe Goffin (3), le Liégeois Gilles Foret (4) ou encore le président du CPAS de Verviers Freddy Breuwer en dernière place (15).

Hugues LANNOY
FDF - Liège

Habitant à Liège, Hugues Lannoy occupe la tête de liste des FDF, qui souhaitent occuper durablement le terrain politique en Wallonie. Travailleur indépendant dans le secteur de l’informatique, il a également été fondateur de la première section FDF wallonne en 2009.

Muriel GERKENS 
Ecolo - Bassenge

L’habitante de Bassenge, dans la Basse-Meuse, a siégé comme députée fédérale dans l’opposition durant la dernière législature. Psychologue de formation, Muriel Gerkens avait déjà occupé la tête de liste d’Écolo dans la province en 2010 et avait engrangé 14657 voix de préférence.

La deuxième place effective est occupée par le Wanzois Nicolas Parent, suivi par l’Eupenoise Josiane Schröder et l’habitant de Thimister-Clermont Herbert Meyer. À noter que Jacky Morael, sénateur écolo sortant, appuie la liste à la dernière suppléance.

Willy DEMEYER 
PS - Liège

Le bourgmestre de Liège occupe la tête de liste du PS en province de Liège. Willy Demeyer a siégé en tant que sénateur (et vice-président du Sénat) durant la dernière législature. En 2010, alors que les électeurs votaient encore pour la Chambre et pour le Sénat, il s’était présenté en tant que dernier effectif au Sénat en récoltant 51481 voix de préférence. C’était Alain Mathot qui emmenait la liste à la Chambre il y a 4 ans, avec un score de 42730 voix de préférence, ce qui était bien moins que les 72194 voix du dernier effectif, Michel Daerden.

Pour ce dimanche 25 mai, la liste du PS comprend également la Liégeoise Julie Fernandez Fernandez (2), le Sérésien Alain Mathot (3), le Theutois André Frédéric (4) ou encore le Wanzois Christophe Lacroix (5).

Melchior WATHELET
cdH - Verviers

Membre du gouvernement Elio Di Rupo, le Verviétois Melchior Wathelet figure en tête de liste des humanistes. Par rapport aux têtes de liste des autres partis «traditionnels», l’un de ses défis consiste à séduire l’électorat y compris en région liégeoise, puisqu’il provient de Verviers. Il se trouvait déjà à cette position en 2010, récoltant 30563 voix de préférence.

Parmi les candidats du cdH, on retrouve également la sénatrice sortante d’Aywaille Vanessa Matz (2), le Flémallois Jean-Denis Lejeune (3) ou encore, à la dernière suppléance, l’ancienne gloire du football Henri Depireux.

Aldo CARCACI 
Parti populaire – Saint-Georges-sur-Meuse

Le Parti populaire compte bien percer en province de Liège, avec Aldo Carcaci pour tête de liste. Il a rejoint les rangs du parti de droite mais n’est pas tout à fait novice en politique, puisqu’il a siégé en tant que membre du PS au conseil communal et à la présidence du CPAS de Saint-Georges-sur-Meuse. Dans le domaine footbalistique, Aldo Carcaci a présidé jusqu’en 2012 le club de l’UR Namur.

Raoul HEDEBOUW
PTB-GO! – Liège

Il fait partie des personnalités en vue au sein du PTB-GO!. Raoul Hedebouw, pour rappel, a été élu au conseil communal de Liège en octobre 2012, dans le contexte d’une percée du PTB en région liégeoise. Si son parti compte des députés fédéraux après le scrutin, il devrait vraisemblablement en faire partie, d’autant plus qu’il jouit d’une certaine renommée médiatique en tant que porte-parole du PTB. À la tête de la liste PTB + en 2010, il avait récolté 3935 voix de préférence.

 


Nos dernières videos