CHANSON

Patrick Fiori à l’heure des choix

Après vingt ans de carrière, Patrick Fiori est de retour avec un nouvel album et quatre chansons signées Goldman sous le bras.

Neuvième album en vingt ans de carrière pour Patrick Fiori:«J’ai décidé d’appeler cet album Choisir car la vie, c’est faire des choix, explique-t-il dans une interview donnée au site français JustMusic. Je m’aperçois que tous les jours on est tous en train de faire des choix en permanence en se demandant si l’on fait les bons ou pas. »

Habitué à collaborer avec Jean-Jacques Goldman, le chanteur marseillais exilé en Corse a pu compter cette fois sur quatre chansons signées par l’organisateur des Enfoirés: Elles, Demain, Un jour, mon tour et T’en vas pas maintenant.

Par rapport à Elles, le titre qui ouvre l’album, il explique toujours au même site que, lors de l’écoute préliminaire chez Jean-Jacques Goldman, «lorsqu’est venu le tour de Elles, j’ai immédiatement craqué dessus. J’ai toujours été entouré de femmes. Dans mon travail, je collabore beaucoup avec des femmes et c’est un pur hasard. Dans ma famille il y a cinq filles qui sont proches de moi et la gent féminine m’a toujours beaucoup passionné et m’a rendu la vie jolie.

Parmi les autres collaborations, on retrouve aussi Robert Goldman – le frère – pour un titre (Dans tes yeux chaque jour), Jacques Verenuso (La vie qu’on a choisie) mais aussi son épouse Ariane Quatrefarges, 3e dauphine de Miss France en 2000, avec qui il s’est marié en juin 2008 et qui lui a déjà écrit plusieurs chansons sur les deux précédents albums. Cette fois, elle signe trois titres: Choisir, Elles se disent et Tout contre mais pour.

Parmi les nouvelles plumes, on retrouve un certain Bruno Nicolini, plus connu sous le nom de Bénabar. La rencontre s’est faite aux Restos du cœur. Il lui a écrit La sentinelle endormie, chanson qui parle d’un homme qui n’a perçu les signes de la séparation, l’un des thèmes évoqués sur cet album de 14 titres, avec évidement les femmes et les choix à accomplir dans la vie.

Au niveau musical, Patrick Fiori ne déroge pas au style qu’il apprécie: la variété française dans tout ce qu’elle a de plus traditionnelle. Les titres signés Goldman – très reconnaissables – sortent légèrement du lot. Le reste? Des chansons mélodiques, pétries de bons sentiments, servies par une voix maîtrisée et des arrangements qui roulent.

Rien de révolutionnaire sous le soleil corse donc, mais pas non plus de quoi jeter l’album aux orties.

Patrick Fiori, «Choisir », Sony Music. En concert le 6 novembre au Cirque Royal de Bruxelles (02 218 20 15), le 5 décembre au Forum de Liège (04 223 18 18) ainsi que le 6 décembre à l’Espace Magnum de Colfontaine (065 88 74 74).