Le tribunal correctionnel de Mons a clôturé les débats, lundi après-midi, avec les répliques de la partie civile et de la défense du procès de la société MACtac, basée à Soignies. Le procès de harcèlement, de non-assistance à personne en danger et d'abstention coupable à l'encontre de Daniel Mignon, l'ouvrier qui a subi dans les années 2000 une série de sévices sur son lieu de travail, implique onze prévenus dont la société elle-même. Le jugement sera rendu le 17 juin.

Seuls trois des onze prévenus, à savoir les représentants hiérarchiques de la dite société étaient présents à cette ultime audience. Les parties civiles, Daniel Mignon et son épouse, étaient également présentes. Me Marchand, leur avocat a regretté à l'audience que "déjà en 2004, le rapport du CESI conseillait à la société de présenter ses excuses à Daniel Mignon. A ce jour, celles-ci n'ont toujours pas été entendues". Quelques points en terme de procédure ont encore été précisés par la défense de MACtac tels que l'extension ou non de la période infractionnelle ou encore, sur la prescription des faits.

Sur les onze prévenus, tous ont plaidé en faveur de la prescription des faits à titre principal et pour l'acquittement, à titre secondaire. Le ministère public a également requis la prescription pour les faits de harcèlement et de non-assistance à personne en danger.

Les dossiers de Michel Claessens, le second ouvrier qui a subi une série de sévices le 23 juin 2007 au sein de la société MACtac ont également été clôturés devant le tribunal correctionnel de Mons en fin d'après-midi. Pour rappel, ces dossiers concernent des faits de coups et blessures à l'encontre de l'ouvrier perpétrés au sein de l'entreprise ainsi qu'une requête de citation directe de MACtac sollicitée par les avocats de Michel Claessens. Pour les parties civiles, les affaires Mignon et Claessens sont liées mais pour les avocats de la défense et le ministère public, elles ne le sont pas. Le jugement dans l'affaire Claessens sera également rendu le 17 juin.

# Belga context View full context on [BelgaBox]


Nos dernières videos