Liège

Le nouveau visage de la place des Guillemins (photos)

Le nouveau visage de la place des Guillemins (photos)

Ville de Liège

3 ans de travaux, 7 millions d'euros déboursés, pour une nouvelle place d'une superficie totale de 8000 m²... Voilà esquissé en quelques chiffres le nouveau visage de la place des Guillemins, accessible au public dès cet après-midi.

Le quartier des Guillemins se métamorphose, étape par étape. Après la gare, la place offre une nouvelle silhouette. Plus verte, plus ouverte, plus lumineuse, grâce à des éclairages LED. Découverte et précisions avec Roland Léonard, échevin des travaux de la ville de Liège.

Plus verte

Plus verte, mais aussi plus bleue. La nouvelle place accueille trois plans d'eau, allant de 45 à 72 m². En surface, des vaguelettes sont provoquées. "Nous maintenons du mouvement dans l'eau afin d'éviter le gel en hiver." Des jets d'eau devraient également jaillir d'ici peu et de façon aléatoire. "Ils sont prévus pour l'inauguration qui devraient avoir lieu d'ici le début de l'été." Ils seront éclairés dans des tons variables. Technologie utilisée: l'éclairage LED, moins énergivore. Quant à l'aspect verdoyant, il couvre environ un huitième de la superficie totale de la place, soit 1000 m², et est agrémenté de parterres de rosiers blancs, d'une cinquantaine d'arbres et de 550... bambous. Effet pandas, ou pas...? "Ah, si on pouvait nous amener un panda, cela ferait le buzz (rires). Plus sérieusement, le bambou est un bois rare, c'est vrai, mais il résiste bien à notre climat. De plus, c'est un beau bois, très haut, qui permet une certaine transparence. Il est aussi complémentaire avec les autres arbres plantés, qu'il s'agisse par exemple de troncs uniques comme le Sophora Japonica." Entre ces espaces bleus et verts, des bancs sont disposés, histoire que les passants puissent se (re)poser, entre deux trains par exemple. 

Plus ouverte

C'était sans doute l'un des principaux bémols de la gare des Guillemins au moment de son inauguration. A savoir: son accès. Entre les voieries, souvent en travaux, les passages pour piétons peu visibles ou temporaires, ou encore le frotti-frotta entre automobilistes, transports en commun (TEC) et cycliste... "Le dispositif des barrières a été levé cet après-midi. La nouvelle place se veut "fonctionnelle". Elle facilite l'accès à la gare pour les usages des TEC, les piétons et les cyclos. La Ville veille malgré tout à ce que la circulation ne soit pas entravée. Et à l'adjectif "fonctionnel", nous pouvons aussi ajouter une préoccupation sécuritaire. L'espace est fait pour que les gens s'y sentent en sécurité. La place se veut également "multimodale", c'est-à-dire que l'on pourrait très bien envisager d'y organiser des événements. Les dalles posées sont très résistantes. Par ailleurs, vous pouvez maintenant imaginer la nouvelle configuration de la place, qui est représentée comme un triangle renversé. A son sommet, il y a la gare. Et les deux côtés sont dédiés aux bus et à la future ligne de tram."  

Plus lumineuse

Plans d'eau, verdure, bancs publics... Les nouvelles facettes de la place des Guillemins seront valorisées par quelque 130 points lumineux et 51 spots positionnés au pied des arbres. Des éclairages toujours de type LED. Selon la Ville, cela permet d'économiser près de 30% d'énergie par rapport à des installations "traditionnelles". En outre, la qualité de luminosité de ce type d'éclairage est également vantée, dans le cadre d'un espace aussi grand que celui là.

Le chantier
Maître d’œuvre: la SDLG (Société de Développement de Liège-Guillemins) en collaboration avec la Ville de Liège.
Budget: 7 millions d’euros, financés par le Feder à concurrence de 90% et de 10% par la Ville de Liège (via la SDLG).
Durée: 3 ans, de 2011 à 2014, répartis sur 400 jours ouvrables.

Et après?

L'échevin des travaux de la Ville, Roland Léonard, revient aussi sur les objectifs à venir, dans le cadre du redéploiement du quartier des Guillemins. "Ce qui importe avant tout, c'est un rapprochement des gens. Que chacun trouve sa place dans le quartier. C'est pourquoi, nous tenons à rassembler tous les acteurs du quartier autour des nouveaux projets. Cette nouvelle place est un trait d'union entre les Guillemins et la rue Fragnée. Prochaine étape: la prolongation de la rue Bovy, en direction de la rue Fragnée et des quais. Et puis, dès 2015, la nouvelle ligne de tram devrait voir le jour. De même que le nouveau commissariat des Guillemins, rue Varin."