Une adaptation de Moby Dick fascinante

Une adaptation de l’œuvre de Melville, encore une. Mais une belle. Avec des dessins puissants, magnifiés encore par une grande variété de plans.

Les personnages croqués dans un crayonné nerveux par Pierre Alary sont expressifs, rendant parfaitement la folie qui s’empare du capitaine Achab dans sa poursuite de la baleine blanche et l’inquiétude qui gagne son équipage. Mêlant habilement scènes d’action et moments de réflexion, Olivier Jouvray propose un découpage scénaristique qui fait que ce huis clos marin de 124 pages ne s’essouffle jamais

Moby Dick. Éditions Soleil, 17,95€