NAMUR

L’ange de la place de l’Ange retrouve sa trompette 7 mois après le vol

L’ange de la place de l’Ange retrouve sa trompette 7 mois après le vol

La trompette a été redorée pour l'occasion. EdA

La trompette de la statue de l’Ange située place de l’Ange à Namur, qui avait été dérobée la nuit du 9 octobre dernier par une étudiante, a été replacée hier mercredi sur la statue, a indiqué ce jeudi le cabinet de Tanguy Auspert, échevin notamment du Patrimoine, des Propriétés communales et des Bâtiments.

Les frais, entièrement à charge de la responsable, s’élèvent à environ 4 000 euros.

Juste après les faits, une vidéo avait été diffusée et un appel à témoins avait été lancé.

Sur une vidéo, on voyait la jeune fille en train d’escalader la statue et de lui arracher sa trompette avant de s’enfuir avec une copine. Le parquet de Namur avait attribué ce comportement à une erreur de jeunesse un soir de guindaille.

L’auteure s’était présentée à la police très embarrassée, se rendant compte du buzz que ce vol avait provoqué. Elle n’avait aucun antécédent judiciaire. La trompette avait été restituée fin novembre.

La trompette était endommagée après avoir été tordue plusieurs fois dans tous les sens pour l’arracher. En outre, elle est en or fin et a été redorée. Les frais de réparation et de réinstallation tournent autour de 4.000 euros. La Ville ne paiera rien et les frais serontà la charge du papa de la jeune fille. L'assurance n'intervenant pas dans ce genre de situations.

Cette statue a une valeur symbolique pour les Namurois. Ce monument est classé et avait été restauré en 2011.