THE INVISIBLE WOMAN

Le secret de Charles Dickens

Le secret de Charles Dickens

Ralph Fiennes, ici face à la jeune Felicity Jones, est un Charles Dickens parfait, avec sa barbe drue et sa diction délicate. Du moins… si vous avez le bonheur de voir le film en version originale. Reporters / Everett

Ce que ça raconte

Angleterre, 1858. Nelly Ternan est âgée d’à peine 18 ans lorsque son chemin croise celui de Charles Dickens. Il est un écrivain renommé, père de famille et au sommet de sa gloire. Elle est une jeune actrice issue d’une famille de comédiennes, voyageant avec sa mère et ses trois sœurs pour des représentations. Suite à la mort du pater familias, les femmes de la famille Ternan vivent dans des conditions difficiles, à une époque où le métier d’actrice est assimilé à celui de prostituée. Alors quand le célèbre monsieur Dickens embauche deux des sœurs Ternan dans une de ses pièces, la famille est transportée de joie. Surtout Nelly, qui connaît ses œuvres par cœur. Séduit par son charme et son intelligence, ce dernier ne tarde pas à lui faire la cour, malgré les regards douloureux que lui lance son épouse délaissée. Faisant fi des rumeurs enflant autour d’eux, Nelly et Charles s’embarquent dans une liaison qui sera aussi passionnelle que secrète. Entre honneur et humiliation, et jusqu’au décès de l’écrivain douze ans plus tard, Nelly Ternan restera un secret tapi dans l’ombre, une histoire d’amour à l’abri des regards: une femme invisible.

Ce qu’on en pense

On connaissait l’acteur et l’homme de théâtre, voici Ralph Fiennes le réalisateur! Après Ennemis jurés en 2012 d’après Shakespeare, Fiennes adapte ici l’ouvrage éponyme de Claire Tomalin, et s’offre au passage le rôle principal. Et il a bien fait, car avec sa barbe drue et sa diction délicate, il est parfait en Dickens énamouré. Ce qui ne l’empêche pas de soigner sa mise en scène: d’une part, en peaufinant les costumes et les reconstitutions; d’autre part, par son travail sur la lumière qui, par son traitement en clair-obscur, fait un bel écho aux jeux de cache-cache auxquels se livre le couple adultère. Enfin, en confiant les rôles secondaires à de grandes actrices (Kristin Scott-Thomas, Joanna Scanlan). Tous ces éléments alimentent le film d’une tension pénétrante, chargée de la douleur de cette femme portant une douleur indicible.

La scène qui touche

Celle d’un accident de train, compromettant le secret des deux amants: Fiennes met en scène le chaos avec brio.

La scène qui tache

Le rôle de Scott-Thomas manque un peu de consistance.

Drame/Biopic de et avec Ralph Fiennes. Avec aussi Felicity Jones, Kristin Scott-Thomas… Durée: 1h51.