CHARLEROI -

Charleroi : poursuivis pour avoir torturé un marginal durant trois jours

Charleroi : poursuivis pour avoir torturé un marginal durant trois jours

(Photo d’illustration) EdA

Jugement le 12 mai. Trois Carolos sont poursuivis pour avoir séquestré et torturé un marginal. Deux d’entre eux n’ont d’ailleurs plus droit au sursis.

Trois Carolos ont comparu détenus devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour avoir séquestré en septembre dernier un marginal durant trois jours et l’avoir torturé à l’aide d’une fourchette à barbecue chauffée à blanc afin de lui faire avouer un vol, puis de le délester de ses allocations du CPAS.

En septembre dernier, John, qui sortait de prison, a constaté que son logement avait été cambriolés et que l’ensemble des vêtements qu’il avait acheté pour sa fille avaient disparu. De rage, il s’est rendu avec ses deux complices chez un voisin qu’il soupçonnait du vol et est entré chez lui de force pour lui faire avouer les faits.

La victime a été attachée à une chaise à l’aide d’une corde puis brûlée à 15 ou 20 reprises à l’aide d’une fourchette à barbecue chauffée à blanc. Elle a également été frappée à l’aide d’une chaussette renfermant une balle de tennis. Les trois tortionnaires ont finalement décidé d’attendre trois jours, le temps que leur otage perçoive ses allocations du CPAS. Ce n’est qu’une fois ces 300 euros en poche qu’ils l’ont libéré.

Lundi, les trois prévenus ont été incapables d’expliquer leur geste face au tribunal. Le parquet a requis 10 ans de prison contre John, considéré comme l’instigateur, et une peine juste inférieure pour ses acolytes.

Les conseils des prévenus ont quant à eux sollicité une juste sanction pour leurs clients qui possèdent tous un casier judiciaire. Deux d’entre eux n’ont d’ailleurs plus droit au sursis. Selon les avocats, l’effet de meute a joué, tout comme la peur de représailles de la part de John. Jugement le 12 mai.