WALLONIE -

Un projet-pilote combinant vélo et bus à Eghezée et dans 4 communes du Brabant wallon

Un projet-pilote combinant vélo et bus à Eghezée et dans 4 communes du Brabant wallon

Archive tec

La société régionale wallonne du transport (SRWT) a inauguré lundi à Eghezée (Namur) le projet-pilote «Je pédale puis je m’installe» en présence du bourgmestre d’Eghezée, Dominique Vanroy. L’initiative s’inscrit dans le cadre du contrat de service public entre la Région wallonne et le groupe TEC.

+ Découvrez notre reportage ce mardi 29 avril dans l'Avenir Brabant wallon

Ce projet-pilote s’articule autour de deux lignes phares: la ligne 82 (Namur-Jodoigne) et le Rapido Bus 1 (Jodoigne-Louvain-la-Neuve-Ottignies), des lignes express à niveau de service élevé.

«Concrètement, je pédale de chez moi à l’arrêt de bus sur des itinéraires cyclables fléchés et sécurisés. Je dépose mon vélo dans des box sécurisés à un des arrêts de ces lignes express et je monte dans le bus vers ma destination», explique Jean-Marc Vandenbroucke, administrateur général de la SRWT.

Ce projet-pilote est mené en partenariat avec cinq communes, soit Eghezée, Ramillies, Perwez, Incourt et Jodoigne (ces quatre derniers étant dans le Brabant wallon), qui se sont engagées à aménager des itinéraires, à les baliser et à installer des équipements de stationnement cyclable aux arrêts de bus.

Les habitants seront informés via notamment des tracts publicitaires, des affiches dans les bus concernés et une vidéo de présentation. L’initiative sera agrémentée d’un concours sur la page Facebook «Terre en commun» et d’un concours du «Vélo gagnant du mois».

Ce projet-pilote bénéficie d’un budget exceptionnel de la Région wallonne de 250.000 euros dans le cadre de sa politique «Wallonie Cyclable». «Sur base des évaluations qui seront réalisées, l’initiative pourra être étendue», ajoute Jean-Marc Vandenbroucke. Le groupe TEC souhaite ainsi promouvoir de nouveaux services pratiques aussi bien dans les villes qu’en milieu rural.