FOOTBALL

RWDM Brussels: «Accord de principe avec un investisseur»

RWDM Brussels: «Accord de principe avec un investisseur»

Le RWDM Brussels est sur le point de trouver les fonds nécessaires lui permettant de défendre son dossier mardi devant la Commission belge d’arbitrage pour le sport (CBAS), a indiqué ce lundi Johan Vermeersch, le président du club bruxellois.

«Il y a un accord oral avec un investisseur potentiel», déclare Johan Vermeersch. «Il ne manque plus que quelques documents, comme les garanties bancaires, etc». Tant que nous ne les avons pas reçus, nous ne pouvons bien sûr pas parler d’accord définitif».

Le RWDM Brussels a besoin d’un investissement de quelque 400 000 euros pour espérer décrocher sa licence mardi devant la Commission belge d’arbitrage pour le sport (CBAS). «Cet investisseur potentiel est prêt à mettre l’argent sur la table», selon Vermeersch, qui ne tient pas à dévoiler l’identité de ce nouveau bailleur de fonds.

Le RWDM Brussels est allé en appel devant la CBAS après que l’Union belge a refusé de lui octroyer sa licence, comme à quatre autres clubs de D2 (Antwerp, Hoogstraten, Saint-Trond et Tubize).

Le club de Molenbeek est en proie à de graves problèmes financiers, qui pourraient le mener à la dégradation en D3 sans injection d’argent.