Les fraises hâtives et tardives

EdA

À la ferme Vandendriessche,

on cultive des fraises depuis une dizaine d’années. Jusqu’ici, on y cultivait uniquement des fraises tardives. La cueillette s’effectuait alors en juillet ainsi qu’en août. Depuis cette année, les responsables de l’exploitation ont décidé d’également travailler avec des fraises hâtives. Du coup, la cueillette peut donc commencer dès le début du mois de mai. Cette année, les Vandendriessche ont opté pour la variété «Lambada», la fraise des gourmets par excellence. Il s’agit

de grosses fraises bien charnues.

Ferme Vandendriessche Rue Surbise, 4 à Ronquières 067 64 84 28