Entre briques et bougies

EdA

Ne vous fiez pas à son nom… Car si La pâte et ose propose plusieurs plats de pâtes, elle mise surtout sur des préparations de viande et de poisson.

«Lorsque nous avons repris le resto, il y a huit ans, nous avons conservé son nom, note Gérard Lachamierre, cogérant avec Stany Franssens. Mais nous avons diversifié et enrichi la carte.» Les spécialités vont des noix de saint-jacques poêlées et leurs copeaux de foie gras (en entrée) au filet pur argentin au gros sel, salade de roquette, copeaux de parmesan & huile de truffe, en passant par les linguines à la tartufata, sauce à la truffe et copeaux de truffe noire. Côté cadre, La Pâte et ose joue la carte du charme authentique à travers un mur briqué qui signe véritablement sa personnalité. Le tout est rehaussé de petites bougies pour l’intimité. Une ambiance idéale pour les couples, mais pas seulement… «Nous possédons un tissu important d’habitués, incluant toutes les classes d’âge. C’est très agréable car nous les connaissons et pouvons donc anticiper leurs désirs. Le service est notre fer de lance, depuis toujours.» Épinglons enfin la terrasse arborée à l’arrière, très agréable par beau temps.La Pâte et ose.Chaussée de Bruxelles 526, Waterloo02 354 73 96 – www.lapateetose.be