Débranche au bureau

EdA

Avec l’introduction des nouvelles technologies en bureautique, la consommation d’électricité du secteur bureau a augmenté de 44% depuis 1990.

Le mode stand-by des machines participe à cette dégradation. Un ordinateur en veille représenterait à lui seul une émission de 100 kg de CO2 sur une année. Que faire? Des gestes simples peuvent contribuer à économiser l’énergie. Avant de quitter le bureau, pourquoi ne pas faire le tour des ordinateurs, imprimantes et photocopieurs en veille et de les mettre complètement sur off jusqu’au lendemain? Du moins lorsque cela est possible: parfois les PC ne peuvent pas être arrêtés pour des raisons de mise à jour. Il faut aussi être attentif au facteur consommation dès l’achat du matériel. Des appareils parfois plus coûteux à l’acquisition se révèlent plus économes sur la durée. Des labels informatiques comme Energy Star sont moins énergivores.