ÉLECTIONS -

Le Votomaton est aussi passé par Bruxelles (vidéo)

Après Spa, Arlon, Chimay ou Huy notamment, le Votomaton de la RTBF était de passage par Bruxelles ce samedi. L’occasion pour les Bruxellois également d’interroger les politiciens.

Samedi début d’après-midi, alors que le marché bat son plein, la camionnette du Votomaton prend ses quartiers place Sainte-Catherine. Si on ne se presse pas à l’arrivée du studio mobile de la RTBF, il ne faut guère de temps pour voir arriver les premiers candidats. «Le Votomaton permet aux gens de s’exprimer, de donner leur opinion sur un des trois enjeux des élections du 25 mai », glisse Arthur Gillet, le réalisateur.

Sans surprise, les questions tournent principalement au socio-économique. «Essentiellement, il s’agit de questions liées aux allocations de chômage, à l’emploi, en fait tout ce qui touche à la difficulté d’avoir une vie décente aujourd’hui », ajoute le réalisateur.

«Je savais que la camionnette serait ici place Sainte-Catherine, explique une première interviewée. Quand on a des idées, même si on ne veut pas les défendre soit même, c’est important malgré tout de pouvoir les exprimer et d’interpeller les politiciens. »

Et les questions redondantes ne surprennent pas les journalistes de la RTBF. «Finalement, on se rend compte que c’est normal que les gens soulèvent ces problèmes, termine Arthur Gillet. Cela concerne tout le monde et c’est bien que les gens puissent le dire. Les gens ont envie de s’exprimer. Ils le disent eux-mêmes: «Pour une fois qu’on nous donne la parole. » De notre côté, nous effectuons un peu le travail inverse de d’habitude. Personnellement, à l’intérieur du studio, je ne censure rien, je n’oriente rien. C’est la libre parole. »

Ce lundi, le votomaton sera à Mouscron. Il s'arrêtera également à Couvin (30/04), Liège (04/05), Florenville (07/05) et La Louvière (08/05).