Quand le leader change de visage

Mbemba s’élève au-dessus de Buyens, et c’est Anderlecht qui a dominé le Standard. BELGA

Le Standard était la seule équipe à ne pas avoir subi la loi d’Anderlecht cette saison. La donne a changé au pire moment pour les Rouches.Anderlecht2Standard1

Assistance: 19 500.

Arbitre: M. Wouters.

Cartes jaunes: Buyens, Vanden Borre, Kanu, Proto, Mpoku.

Buts: Mbemba (0-1, 28e , csc), Mbemba (1-1, 52e), Mitrovic (2-1, 78e).

ANDERLECHT: Proto; Vanden Borre, Mbemba, Nuytinck, Deschacht; Najar (86e Gillet), Tielemans, Kouyaté, Praet (75e Bruno); Cyriac (84e Acheampong), Mitrovic.

STANDARD: Kawashima; Opare, Kanu, Ciman, Van Damme; Carcela, Vainqueur, Buyens (69e Cissé), Mpoku; Batshuayi, De Camargo (71e Ezekiel).

La course au titre a-t-elle connu son premier tournant de la saison en ce dimanche qui avait décidé de ne pas sourire aux sportifs liégeois? Cette 6e journée a en tout cas été celle des rendez-vous inhabituels. Bruges l’avait entamée en s’emparant – enfin – de la tête du championnat. Mais, de leur divan, les Blauw en Zwart ont dû maudire Anderlecht de livrer une première mi-temps aussi calamiteuse. Après une mise en jambes de vingt minutes, le Standard passait la surmultipliée. Durant ce quart d’heure de feu des Rouches, il était prévisible que les Mauves craquent. Proto retardait l’échéance d’une sortie kamikaze dans les pieds de Batshuayi mais Mbemba craquait et mettait les visiteurs aux commandes. Logique et amplement mérité.

Le Standard avait repris la tête et personne ne voyait les Bruxellois, auteurs d’un seul timide tir cadré refaire surface. Les Mauves n’avaient plus été menés sur leurs terres depuis la victoire de Courtrai, le 6 octobre. Les Liégeois ne leur laissaient pas le moindre atome d’oxygène à la relance. Avec un Mitrovic trop occupé à espérer une faute, Cyriac fâché avec le ballon et Praet qui devait multiplier les tackles pour compenser ses pertes de balle, le Sporting n’était nulle part. Seulement voilà, Batshuayi (dans le petit filet en pleine course) et Buyens (sur la transversale) ont oublié d’enfoncer la tête de leurs hôtes sous l’eau.

Plutôt que de poursuivre dans cette excellente veine, les Liégeois changeaient de visage en ressortant du vestiaire. Envolée leur domination physique, disparue leur maîtrise dans l’entrejeu. L’ex-leader se laissait à son tour dominer pour voir Mbemba d’abord et Mitrovic ensuite le priver pour la première fois de la saison de la tête du classement. Funeste week-end donc pour les Rouches qui ont abusé de tous leurs droits à l’erreur dans ces play-off. Ils ont permis à Anderlecht de toujours y croire avant de se rendre à Bruges et se sont mis une pression énorme sur les épaules pour accueillir Zulte Waregem, vendredi prochain.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 6 6 0 0 12/2 18
2 Beerschot 6 4 2 0 12/10 12
3 Standard 5 3 1 1 6/2 10
4 Courtrai 5 3 1 1 7/4 10
5 FC Bruges 5 3 2 0 10/4 9
6 Anderlecht 5 2 0 3 10/6 9
7 OH Louvain 5 2 1 2 7/6 8
8 Antwerp 5 2 2 1 6/7 7
9 Zulte-Waregem 5 2 3 0 7/8 6
10 Cercle Bruges 5 2 3 0 5/7 6
11 Eupen 5 1 1 3 4/7 6
12 Ostende 5 1 2 2 4/5 5
13 St-Trond 5 1 2 2 6/8 5
14 KRC Genk 5 1 2 2 6/9 5
15 FC Malines 5 1 3 1 5/7 4
16 La Gantoise 5 1 4 0 4/7 3
17 Waasland-B. 5 1 4 0 7/14 3
18 Mouscron 5 0 3 2 2/7 2