FOOTBALL

La C1 s’éloigne pour Everton et Lukaku

La C1 s’éloigne pour Everton et Lukaku

Lukaku ne jouera sans doute pas la C1 avec Everton la saison prochaine. Reporters / Imago Sport

Remarquable à plus d’un titre, la saison d’Everton a connu un terrible coup d’arrêt, samedi après-midi, sur la pelouse de Southampton (2-0). Occupés à chasser Arsenal pour essayer d’accrocher la 4e place, qualificative pour les tours préliminaires de la Ligue des champions, les «Toffees» sont retombés de haut à cette occasion, subissant une défaite inattendue qui risque de laisser des séquelles.

Comble de malchance, les deux buts de la rencontre ont été des… auto-buts, signés Alcaraz (ex-Bruges) puis Coleman. «Ce double coup du sort a été difficile à accepter d’un point de vue psychologique, a relaté l’entraîneur, Roberto Martinez. On attendait tellement de ce match qu’on a eu du mal à s’en remettre malgré quelques occasions intéressantes en seconde période, notamment via une tête de Lukaku.»

Alors que Kevin Mirallas – dont les débordements ont cruellement manqué à cette équipe peu inspirée – a entamé sa rééducation en Belgique, chez Lieven Maesschalk, Romelu Lukaku est apparu fort discret, quasiment transparent malgré deux belles possibilités. Est-ce l’absence de son ami et complément idéal qui a pesé dans son match très moyen, nettement moins percutant qu’à l’accoutumée?

C’est possible, du moins partiellement. Mais c’est collectivement qu’Everton a failli, manquant à la fois d’inspiration et de réalisme. Pour Lukaku, qui avait également affirmé à nos collègues du Nieuwsblad qu’il avait difficilement digéré le fait de ne pas avoir été nominé pour l’élection du meilleur jeune joueur de Premier League, la semaine a été difficile. «La saison prochaine, je vise deux trophées, a-t-il expliqué avec beaucoup de sérieux dans cette interview. Celui de meilleur jeune joueur et celui de meilleur joueur de l’année en Premier League tout court.» Reste à voir dans quelle équipe il évoluera…