FOOTBALL

Les remplaçants brugeois font la différence

Le Club a souffert mille morts au Daknam avant de faire la différence dans la dernière demi-heure, sur contre-attaque et grâce à ses remplaçants.

Assistance: 7 780.

Arbitre: M. Delferière.

Cartes jaunes: De Bock, Mertens, Persoons, Simons.

Buts: Harbaoui (1-0, 40e ); Gudjohnsen (1-1, 62e ); De Sutter (1-2, 68e ); Sobota (1-3, 90e +5).

LOKEREN: Copa, Scholz, Mertens, Maric, Overmeire (87e Remacle), Persoons, Harbaoui, Odoi, Dutra (87e Patosi), Vanaken, De Pauw (66e Kaya).

FC BRUGES: Ryan, Meunier, Engels (84e Mechele), Duarte, De Bock, Odjidja (57e Gudjohnsen), Simons, Jorgensen, Lestienne, Castillo (65e De Sutter), Sobota.

Après avoir mordu la poussière à Anderlecht (3-0) et Zulte-Waregem (2-1), les Gazelles ont enfin pris leurs premiers points en déplacement lors de ces play-off 1.

Quand Odjidja a dû quitter ses équipiers sur blessure peu après la reprise, on a pourtant pensé que les Brugeois allaient à nouveau passer à côté de la montre en or, s’emparer de la tête du championnat. «On s’est mis nous-mêmes en difficulté en manquant une nouvelle fois cruellement de réalisme en zone de conclusion pendant une heure», pestait Michel Preud’homme.

Échaudé par les deux bons résultats obtenus dernièrement par les Waaslandiens (2-2 au Standard et 3-2 face à Zulte-Waregem), le Club a longtemps douté face à un adversaire qui avait marqué au moins une fois lors des cinq premières journées de PO1. Et qui n’a pas fait mentir la tradition puisque Harbaoui a défloré la marque peu avant le repos. Sa 21e réalisation de la saison, pour le désormais meilleur buteur de Pro League.

Une rose qui a eu le don d’énerver MPH dans la mesure où l’arbitre, après avoir consulté son juge de touche qui avait levé son drapeau pour une position de hors-jeu du Tunisien, a finalement – et logiquement – accordé le but, car Simons avait dévié au passage le ballon balancé dans le petit rectangle par Vanaken. Une décision courageuse de M. Delferière.

Simons:«Un grand pas, mais…»

Dans de sales draps, les Brugeois trouvaient quand même les ressources morales et physiques nécessaires pour émerger, grâce surtout à Gudjohnsen et De Sutter qui venaient tout juste de monter au jeu.

«Bien sûr qu’ils ont apporté un plus à l’équipe, mais ce succès malaisé est avant tout le fruit d’un collectif qui a su mordre sur sa chique et qui a continué à croire en ses chances dans l’adversité, disait MPH. Il ne faudrait ainsi pas oublier que Mathew (Ryan) a eu deux réflexes décisifs à 1-1.» «Il était impératif de bien négocier ce déplacement capital, surtout après le partage concédé contre le Standard le week-end précédent, notait pour sa part Simons. Nous avons fait un grand pas, mais le titre est encore loin d’être dans la poche.» Mais au moins, Bruges est désormais en tête.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 5 5 0 0 9/1 15
2 Beerschot 5 4 1 0 11/7 12
3 Standard 5 3 1 1 6/2 10
4 Courtrai 5 3 1 1 7/4 10
5 FC Bruges 5 3 2 0 10/4 9
6 Anderlecht 5 2 0 3 10/6 9
7 OH Louvain 5 2 1 2 7/6 8
8 Antwerp 5 2 2 1 6/7 7
9 Zulte-Waregem 5 2 3 0 7/8 6
10 Cercle Bruges 5 2 3 0 5/7 6
11 Eupen 5 1 1 3 4/7 6
12 Ostende 5 1 2 2 4/5 5
13 St-Trond 5 1 2 2 6/8 5
14 KRC Genk 5 1 2 2 6/9 5
15 FC Malines 5 1 3 1 5/7 4
16 La Gantoise 5 1 4 0 4/7 3
17 Waasland-B. 5 1 4 0 7/14 3
18 Mouscron 5 0 3 2 2/7 2