RALLYE

Princen, vainqueur du rallye de Wallonie : « Ce ne fut pas si évident que ça… »

Princen, vainqueur du rallye de Wallonie : « Ce ne fut pas si évident que ça… »

Kris Princen a le succès modeste. Belga

Vainqueur du TAC, la 2e et précédente manche du championnat, Kris Princen a donc remis ça à Namur-Jambes, dimanche. Mais, de l'aveu même du pilote, ce ne fût pas aussi facile que ça...

 «Ma victoire à Tielt m’a permis de prendre confiance dans la voiture et c’était bien nécessaire car mine de rien, il y avait un sacré plateau ici. La preuve: les débats ont été très serrés. Démarrer en favori n’est jamais vraiment facile en fait et en plus j’ai fait deux erreurs qui m’ont un peu compliqué les choses en début de rallye. Sans parler de ma drôle de rencontre dimanche matin. Quelle frayeur! Au final, tout est bien qui finit bien. Heureusement car je voulais vraiment gagner pour l’équipe (NDLR: First de Willy Collignon) qui m’a mis entre les mains une auto qui a tourné comme une horloge. Est-ce que j’étais libéré de ne pas devoir penser au championnat? Au vu de son attaque, je ne pense pas vraiment que cela a changé la donne pour Freddy qui le vise au contraire de moi. Et maintenant? On va essayer de faire Bocholt (Sezoens, 17 mai). Et Ypres? Les WRC interdites, on a déjà sondé le marché: y rouler coûterait plus du double que notre participation, ce week-end. J’envisage donc plutôt de faire l’impasse et de remettre ça au Condroz, en fin de saison».