BASKET-BALL

Les Renards s’isolent à la 2e place

Les Renards s’isolent à la 2e place

Vaden fut le meilleur marqueur du côté de Mons, où l’on soulignera aussi la bonne première sortie de Byars. BELGA

Le match, pour autant que l’on puisse parler de match, a été rapidement plié. Hormis le premier quart où les Kangoeroes ont fait de la résistance, les Renards ont déroulé toute leur puissance pendant la demi-heure suivante en montrant beaucoup de respect pour leurs adversaires.

«Il est toujours dangereux de se déplacer chez une équipe qui n’a rien à perdre et qui possède quelques atouts intéressants. D’ailleurs, Ostende et Alost en ont fait les frais et nous n’avons pas commis les mêmes erreurs, s’est félicité Yves Defraigne, le coach ostendais. La clé, comme c’est souvent le cas dans un match de basket, c’est la défense. Nous avons insisté sur les points faibles de nos adversaires et c’est ainsi que c’est devenu une rencontre facile pour nous».

L’attraction de la soirée, c’était la première apparition de Derrick Byars sous le maillot montois. Des débuts plutôt réussis comme en témoignent ses statistiques (13 points en 24 minutes de jeu), même s’il a confié qu’il était un peu nerveux avant de monter sur le parquet. «C’est un joueur de haut niveau. Il sait comment se positionner et se montrer efficace. Il ne cherche pas, comme d’autres le font parfois, à exécuter des choses qu’il ne sait pas faire. Il a très bien respecté le rôle qui lui a été confié. Il nous offrira une rotation supplémentaire de valeur », se réjouit Defraigne.

À Willebroek, le débutant Devin Gibson (14 points en 38 minutes de jeu) peut également être crédité d’une bonne entrée en matière dans des circonstances difficiles.

Cette victoire pour le moins facile permet aux Renards de distancer le Spirou au classement à quatre rencontres du terme. La bataille fera probablement rage jusqu’à l’ultime journée pour connaître le dauphin d’Ostende.