Police La Belgique participera avec une bonne demi-douzaine de personnes à la nouvelle mission civile de l’Union Européenne au Mali, destinée à renforcer les capacités de la police et de la gendarmerie maliennes.

Eucap Sahel Mali dispensera «des conseils stratégiques et des formations à l’intention des trois forces de sécurité intérieure», la police, la gendarmerie et la Garde nationale. Le conseil des ministres a en effet marqué vendredi, lors de sa dernière réunion avant les élections du 25 mai, son accord sur la participation de la Belgique à cette mission d’assistance et de conseil aux forces de sécurité maliennes, lancée le 15 avril dernier.

La participation à cette mission civile, complémentaire à la mission militaire EUTM Mali – à laquelle participent 75 militaires belges –, permet à notre pays de s’inscrire dans la stratégie européenne globale de développement et de sécurité dans le Sahel. L’Afrique de l’Ouest est en effet une région dans laquelle la Belgique souhaite accroître sa présence et son réseau d’information, dans le cadre de la lutte à la source contre les trafics illégaux en tous genres et du terrorisme.

La participation belge à Eucap Sahel Mali devrait comprendre quatre policiers fédéraux, secondés par le SPF Intérieur, un expert juriste secondé par le SPF Justice et trois experts généralistes secondés par le SPF Affaires étrangères.