article abonné offert

Allart malchanceux… avec cinq scracthes

La majorité des autres candidats aux avant-postes ont également connu leur lot d’ennuis à un point tel que seuls, trois d’entre eux, ont terminé en ordre utile: le Néerlandais Bob De Jong (rééditant son résultat de l’an passé, 4e) et Chris Van Woensel (au volant de la doyenne des voitures de pointe) ont, visiblement, connu une épreuve sans réels soucis, ce qui leur a permis de compléter joliment le top 5 devant David Bonjean, longtemps peu à l’aise au volant de sa Citroën Xsara WRC.