À Cracovie, une trentaine de milliers de Polonais et de pèlerins du monde entier, ont assisté à la retransmission des cérémonies au Vatican sur un écran géant devant le Sanctuaire de la Miséricorde divine.

C’est ici que le jeune Karol Wojtyla venait prier pendant l’occupation nazie, lorsqu’il travaillait dans une carrière de pierre voisine.

Un tonnerre d’applaudissements a accueilli la formule en latin pour la sanctification du pape polonais Karol Wojtyla. «C’est d’autant plus émouvant qu’avant, un Saint était une personne lointaine qui vivait il y a des siècles, alors qu’aujourd’hui c’est quelqu’un qui nous est proche, quelqu’un que tout le monde connaît ici», déclare Barbara Sobola, 35 ans, originaire de Jaroslaw.

Des centaines de pèlerins venus du monde entier étaient présents. «Jean-Paul II était un exemple d’homme simple, humble, ouvert sur le monde», déclare Maria Badalla venue de la région de Seattle. C’est ici que tout a commencé, c’est ici qu’il a vécu. Je voulais comprendre vraiment qui il était».