La NASA dévoile ses anciens projets de colonies spatiales

La colonie spatiale en forme de tore, un anneau creux, serait susceptible d'accueillir 10.000 êtres humains.NASA Ames Research Center

L’agence spatiale américaine diffuse en ligne les croquis des années 70 fantasmant les colonies spatiales du futur.

Coloniser l’espace et s’implanter durablement au cœur de la galaxie au sein d’une structure autorisant une vie proche de celle vécue sur Terre, la NASA en a longuement rêvé.

Dans les années 70, le NASA Ames Research Center a poussé le bouchon jusqu’à coucher sur papier des concepts de colonies spatiales capables d’accueillir de 10.000 à plus d’un million de colons interstellaires.

Entre fantasmes et science-fiction, ces dessins fascinants tout droit issus des seventies viennent d’être diffusé par le centre de recherches.

Dans cette sélection unique, trois concepts s’opposent à l’heure d’imaginer l’habitat spatial du futur.

L’anneau creux rappelle des images entrevues dans le film « Elysium » (2013), où une structure en forme de tore rassemble les élites fortunées séparées de la plèbe cloisonnée sur la Terre en déliquescence.

Le roman et le film « 2010, l’odyssée de l’espace » sont omniprésents dans la sphère de Bernal, cette coquille creuse gorgée d’oxygène.

Au sommet des ambitions, la colonie cylindrique serait en mesure d’accueillir plus d’un million d’êtres humains.