Marche

Marche : Quatre et deux ans de prison pour un règlement de comptes à l'arme à feu

Marche : Quatre et deux ans de prison pour un règlement de comptes à l'arme à feu

Illustration AFP

Le tribunal correctionnel de Marche a prononcé vendredi des peines de quatre et deux ans d'emprisonnement à l'encontre d'un père et son fils, originaires d'Érezée, en province du Luxembourg, pour avoir ouvert le feu sur un Marchois de 25 ans dans le cadre d'un règlement de comptes.

Enzo Serrani, le père, a écopé de quatre ans d'emprisonnement, dont trois fermes. Son fils Malcolm a quant à lui été condamné à deux ans, dont la moitié avec sursis.

Le matin du 8 décembre 2013 vers 6h30, les deux hommes ont fait irruption au domicile de Maxime Linchet, munis d'un revolver et d'un nerf de bœuf. Enzo Serrani a tiré un coup de feu dans la jambe du jeune homme de 25 ans, qui les attendait muni d'une batte hérissée de clous. Père et fils se sont ensuite servis du nerf de bœuf et de pieds de chaise pour rouer la victime de coups.

Ce règlement de comptes est intervenu dans le cadre d'un litige opposant les Serrani à Maxime Linchet au sujet d'une dette de 140 euros, contractée par la victime pour une batterie de casseroles. Selon l'avocat de la défense, Me Paul Delbouille, la situation se serait envenimée au fil de nombreux échanges de SMS et de menaces réciproques. Les deux agresseurs ont été interpellés par la police à leur domicile quelques heures après les faits.

Le tribunal correctionnel de Marche a retenu les préventions de coups et blessures volontaires, ainsi que celle de port d'arme.