BRUXELLES -

Survol de Bruxelles : Melchior Wathelet chargé de négocier avec les Régions

Survol de Bruxelles : Melchior Wathelet chargé de négocier avec les Régions

Melchior Wathelet devra négocier ses deux projets de loi relatifs à la création de l’Autorité de contrôle et à l’établissement des procédures aéronautiques. BELGA

Le secrétaire d’État à la Mobilité Melchior Wathelet a été chargé vendredi par le Conseil des ministres de négocier avec les Régions ses deux projets de loi relatifs à la création de l’Autorité de contrôle et à l’établissement des procédures aéronautiques.

+ LIRE AUSSI | Reynders et Deleuze flinguent Wathelet

+ LIRE AUSSI | Wathelet et le MR… alliés sur Bruxelles-National

Melchior Wathelet a été chargé de négocier avec les Régions ses deux projets de loi relatifs à la création de l’Autorité de contrôle et à l’établissement des procédures aéronautiques.

Il est également chargé de mandater son administration d’instruire le dossier en vue de l’installation de l’organe de contrôle. Il va dès lors notamment faire organiser incessamment le contrôle du respect des procédures via son service d’inspection .

Le Conseil des ministres a également pris note de la consultation en cours au sein du forum qui réunit les associations de riverains. Celui-ci planche sur des solutions structurelles.

Des solutions pour qu’il y ait moins d’avions

Selon le secrétaire d’État, les Bruxellois attendent tout simplement qu’il y ait moins d’avions et les solutions devront en tenir compte.

Il propose l’allongement de la piste L25, l’allongement des heures de nuit, le déplacement des cargos vers Liège et les charters vers Charleroi, la suppression des vols de nuit au niveau européen, etc. autant de pistes qui figureront sur la table des négociateurs des futurs accords de gouvernement.

Ce vendredi, le collectif citoyen «Pas Questions!» a écrit une lettre ouverte aux partenaires fédéraux pour demander l’abandon du plan Wathelet.