CONSTRUCTION -

Une semaine pour promouvoir la construction durable auprès des jeunes

Une semaine pour promouvoir la construction durable auprès des jeunes

Plus de 152.000 ouvriers travaillent dans le secteur de la construction en Belgique. EdA

Le Centre de référence professionnelle bruxellois pour le secteur de la construction organise du 24 au 29 avril une semaine de la construction durable.

Objectifs: intéresser les jeunes de 10 à 14 ans aux métiers de la construction durable et valoriser le savoir-faire des élèves d’écoles techniques et professionnelles dans ce secteur. Des animations sont prévues au parc du Cinquantenaire, dans des écoles et sur des chantiers à Bruxelles. Le développement de l’éco-construction nécessite un renouvellement de la main-d’œuvre, souligne le CDR Construction.

Les activités proposées s’adressent aux élèves bruxellois des deux dernières années de primaire et des deux premières années de secondaire. Ceux-ci sont encadrés par une soixantaine d’élèves d’écoles techniques et professionnelles et par plus de 30 professeurs et professionnels du secteur de la construction.

Ces jeudi et vendredi, les classes participantes ont la possibilité de tester différents métiers de la construction durable durant une demi-journée. Les jeunes peuvent par exemple apprendre à poser du carrelage, à utiliser de la peinture écologique, à plafonner à l’argile ou encore à manier une mini-pelleteuse. Les 28 et 29 avril prochains, des visites de chantiers et d’écoles secondaires spécialisées en construction sont prévues.

«Il faut valoriser le choix des études techniques et professionnelles auprès des jeunes élèves, pour que ce ne soit pas un dernier choix », explique Catherine Coyette, chargée de communication du CDR. «Les écoles qui les dispensent sont remplies d’élèves motivés », insiste-t-elle.

Plus de 152.000 ouvriers travaillent dans le secteur de la construction en Belgique. Mais, ils sont âgés de 42 ans en moyenne. Si rien n’est fait, le secteur sera confronté à une importante pénurie de main-d’œuvre. Le CDR rappelle aussi que construire durable implique le développement de filières spécifiques.

D’après le Centre, quelque 1.200 élèves francophones et néerlandophones devraient participer à la semaine de la construction durable. Cet événement est co-organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec le soutien du fonds de formation pour la construction (FFC-FVB Constructiv).