-

Electrabel va aussi fermer la centrale de Drogenbos

Electrabel va aussi fermer la centrale de Drogenbos

- REPORTERS

Après Vilvorde et Seraing, c’est maintenant la centrale au gaz de Drogenbos qu’Electrabel va fermer.

Selon Le Soir, Electrabel, qui exploite la centrale de Drogenbos - la centrale au gaz belge la plus puissante, 460 MW- , a envoyé une lettre au gestionnaire de réseau Elia ainsi qu’aux autorités pour expliquer son intention de mettre à l’arrêt la centrale en octobre 2015, faute de rentabilité.

«Même si les centrales au gaz sont nécessaires pour gérer l’intermittence du renouvelable, elles ne sont plus rentables» , explique Electrabel. Deux éléments justifient cette non-rentabilité: la baisse du prix du charbon, rendant les centrales au charbon plus rentables que celles au gaz, et le fait que ces centrales au gaz tournent de moins en moins. Priorité est en effet donnée à l’électricité dont le coût de production est le plus avantageux et comme la production d’énergie renouvelable est de plus en plus importante, l’appel aux centrales au gaz est de plus en plus rare et elles ne tournent plus assez pour être rentables.

Ces centrales ne peuvent toutefois pas disparaître car comme elles sont facilement mobilisables, la Belgique en a besoin pour répondre au pic de demande et compenser la variabilité du renouvelable tant qu’on n’a pas mis au point un moyen de stocker l’électricité, explique Le Soir.

Il n’y aurait aucun risque de licenciement, car les travailleurs de Drogenbos seraient recasés, précise Electrabel.