TÉLÉVISION

Taylor-Burton, amants terribles

Taylor-Burton, amants terribles

«Les amants terribles» signe les derniers feux d’une passion placée sous le signe de la démesure. © BBC/Gustavo Papaleo

Un téléfilm britannique réalisé par Richard Laxton. Une fiction intimiste sur l’ultime réunion du couple mythique.

Quand la BBC s’attaque à ce couple mythique, elle choisit de s’attarder à un épisode bien précis de la vie tumultueuse et passionnée de ces deux monstres sacrés d’Hollywood. Dans leur cinquantaine, deux fois divorcés, alors qu’ils s’apprêtent à monter une nouvelle fois sur les planches ensemble. Liz espère toujours reconquérir son ex-mari…

Helena Bonham Carter (Alice au pays des merveilles, Le Discours d’un roi) et Dominic West (The Hour, The Wire), bluffant de ressemblance, incarnent à merveille Liz Taylor et Richard Burton.

Divorcés depuis 1976, retrouvailles en 1983

New York, 1983: la presse et le public attendent avec excitation les retrouvailles au théâtre des deux ex-amants terribles: Elizabeth Taylor et Richard Burton, divorcés depuis 1976. C’est à Elizabeth Taylor que revient l’idée de reprendre à Broadway la pièce de Noël Coward Les amants terribles ( Private Lies en version originale), un succès des années 1930, et d’en proposer le rôle à Richard Burton. L’histoire d’un couple divorcé qui se retrouve par hasard en France pour leur nouvelle lune de miel avec leur nouveau mari et épouse avait connu un retentissant succès médiatique à l’époque, dû principalement à leur histoire personnelle. Mais leurs légendaires disputes reprennent de plus belle… Burton reproche, entre autres, à son ex-compagne son manque d’expérience scénique et sa consommation importante de cachets…

Couple flamboyant aux excès surmédiatisés pendant la quinzaine d’années qui suit leur rencontre sur le tournage de Cléopâtre, le duo Taylor-Burton n’a eu de cesse de se déchirer pour mieux se retrouver.

Arte, 20.50