Alstom convoité et estimé à 13 milliards de dollars

Stratégie La possibilité d’un rachat du groupe industriel français Alstom par le conglomérat américain General Electric (GE), évoquée par la presse économique, alimentait jeudi de vives spéculations même si Alstom, dont le titre s’est envolé en bourse, a affirmé ne pas avoir été informé d’un tel projet.

L’agence de presse Bloomberg a rapporté que GE était en discussion pour racheter Alstom «pour plus de 13 milliards de dollars» et que les deux groupes pourraient annoncer un accord «dès la semaine prochaine». Alstom a réagi en indiquant «qu’il n’était informé d’aucun projet d’offre publique visant son capital». L’industriel français, qui souligne revoir «en permanence ses options stratégiques sur ses différents métiers», a ajouté qu’il ferait «un point sur les perspectives de ses différentes activités» à l’occasion de la publication de ses résultats annuels le 7 mai.