Fernand Koekelberg sera réintégré dans la police fédérale

Non-lieu «La procédure de suspension en cours était liée à la procédure judiciaire qui vient de se clôturer sur le fond par un arrêt de la chambre des mises en accusation de Liège qui a prononcé un non-lieu, confirmant la position déjà prise par la chambre du Conseil de Namur.

Il n’y a dès lors plus de raisons de maintenir la procédure de suspension en cours», indique la ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet.

«Fernand Koekelberg sera dès lors réintégré dans les missions de la police intégrée à partir de lundi et une discussion aura lieu avec la commissaire générale pour apprécier ensemble la mission qui lui sera attribuée», a ajouté la ministre.