Combattants en Syrie: nouvelle réunion internationale le 8 mai prochain à Bruxelles

Combattants en Syrie: nouvelle réunion internationale le 8 mai prochain à Bruxelles

Les ministres de l'Intérieur d'une dizaine de pays européens, dont le Royaume-Uni, les Pays-Bas ou l'Espagne, vont se réunir pour discuter des "combattants étrangers" en Syrie. AFP

Les neuf pays européens les plus concernés par les "combattants étrangers" en Syrie se réuniront le 8 mai à Bruxelles, avec des représentants des Etats-Unis, de Turquie, du Maroc, de Jordanie et de Tunisie, a indiqué jeudi la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet.

La Belgique a mis au point un certain nombre de mesures pour tenter d'empêcher le départ de jeunes gens en Syrie. Elle souhaite renforcer encore la coopération entre pays européens, mais aussi avec certains pays tiers du sud de la Méditerranée, a expliqué jeudi Milquet lors d'une rencontre-bilan de son action à la tête du département de l'Intérieur durant deux ans et demi.

Elle a plaidé pour une réforme de la police locale, après celle engrangée au cours de la législature actuelle, pour optimaliser la police fédérale et les services de secours, pour une fusion de zones de police locale sur base volontaire et pour un réinvestissement dans les corps justice et police en ce compris l'OCAM.

Dans le contexte des départs de jeunes gens vers la Syrie, la ministre s'est félicitée de la mise en place de la "task force Syrie" qui réunit une fois par semaine sous la présidence des ministres de la Justice et de l'Intérieur, la police intégrée, les services de renseignements, l'OCAM, le centre de crise, le SPF Affaires Etrangères le SPF Intérieur et les représentants des principales villes concernées.

Pour Milquet, il importera de consolider le modèle, qui a attiré les regards à l'étranger, tout comme le groupe informel créé avec celui qui était jusqu'il y a peu son homologue français, Manuel Valls, et réunissant les ministres de l'Intérieur d'une dizaine de pays européens, dont le Royaume-Uni, les Pays-Bas ou l'Espagne.

Ce groupe s'est réuni en juin et octobre 2013, puis une nouvelle fois en décembre, en présence cette fois des ministres des Etats-Unis, du Canada et de l'Australie.

La prochaine réunion, qui se tiendra dans la capitale belge le 8 mai, à nouveau en présence d'un représentant américain, sera cette fois également élargie à la Turquie, point de passage vers la Syrie.

Pour Joëlle Milquet, il serait tout indiqué de poursuivre poursuivre ces réunions régulières entre ministres de l'Intérieur, qui compensent l'absence de politique européenne structurelle en la matière et d'envisager à terme la création à terme d'un service renseignements au niveau européen.