THEÂTRE

Les animateurs de la RTBF vont « zwanzer »

Les animateurs de la RTBF vont « zwanzer »

Le 12 mai, les animateurs de la RTBF monteront sur les planches pour reprendre «Le mariage de Mlle Beulemans». Les répétitions sont en cours.

Le Mariage de Mademoiselle Beulemans. Tout le monde – ou presque – connaît cette pièce populaire, écrite en 1910, avec son accent bruxellois et sa «zwanze» savoureuse. C’est ce succès du théâtre belge que les animateurs de la RTBF reprendront sur les planches du théâtre des Galeries le 12 mai prochain. Le tout pour une bonne cause, que la chaîne se refuse de divulguer pour l’instant (NDLR: Cap 48?)

Pour l’instant, on est aux premières répétitions, dans le magnifique Théâtre des Galeries. Avec notamment Caroline Veyt dans le rôle de Suzanneke, alias Mlle Beulemans. Un retour aux sources pour l’animatrice, que l’on a pu voir dans quelques séries à la télé (Septième Ciel, Seconde Chance…)? «Pas vraiment! Tout le monde m’étiquette comédienne, mais j’ai juste passé trois mois au Conservatoire et je n’ai pas du tout aimé ça… Et donc, je ne suis jamais montée sur les planches, excepté au collège ou dans une troupe amateur. Mais grâce à la RTBF, cette porte s’ouvre et c’est génial!»

Son rôle est le plus ardu. Présent quasi de bout en bout, il demande une sacrée mémoire. «C’est chaud, mais cela fait partie du défi. Mais je sais qu’au bout de cette semaine, cela ira très bien. J’ai vu la pièce il y a longtemps, dans sa version de 1978, avec Jacques Lippe et Christiane Lenain. Je l’ai regardée avant de passer les essais. Par contre, je n’ai pas regardé le DVD que l’on a reçu avec une captation qui date de quelques années. Je n’avais pas le temps…»

«Un personnage en or»

Dans le rôle du père de Suzanneke, on retrouve Guy Lemaire. Un passionné de théâtre, qui a joué dans sa jeunesse au théâtre du Gymnase, à Liège. On l’a retrouvé lors d’une pause, aux côtés de Daniel Hanssens, qui incarne M. Beulemans avec la troupe des Galeries. «Moi, j’ai largement l’âge du rôle, rigole Guy Lemaire. La première fois que j’ai vu la pièce, c’était à la télévision, avec Jacques Lippe.»

Guy Lemaire n’est pas le seul non-Bruxellois à jouer dans la pièce. «Il y a Jean-Louis Lahaye, Hubert Mestrée que j’ai connu comme comédien au théâtre de la Vie, David Jeanmotte… M. Beulemans, c’est un personnage en or. Ce n’est pas le plus important de la pièce, mais c’est un personnage marquant. C’est du bonheur de jouer ça.»

«C’est un personnage qui représente le bon vrai Bruxellois, ajoute Daniel Hanssens, celui que j’ai connu quand j’allais tous les dimanches place du Jeu de balles avec mon père et que j’entendais cette musique… Il y a un côté «tout droit dehors» et aussi cette mauvaise foi…»

Et s’il avait un conseil à donner aux comédiens amateurs? «La meilleure façon de travailler un rôle, c’est de raconter une histoire, explique celui qui a donné cours au Conservatoire de Bruxelles. L’écoute est aussi importante. La réponse se fait sur ce que l’autre dit. Après ça, tout dépend de l’intention que l’on veut y mettre, que ce soit de la mauvaise foi, de la bonne humeur ou de l’amour…»

Il ne reste donc plus qu’à bosser…

+ «Le mariage de Mlle Beulemans», par les animateurs de la RTBF, le 12 mai au Théâtre des Galeries. Les réservations sont ouvertes au 02 512 04 07 de 11hà 18 h, du mardi au samedi. Le prix des places est fixé à 15 euros.