BRUXELLES -

Sept ans de prison pour tentative d’assassinat sur son compagnon

Sept ans de prison pour tentative d’assassinat sur son compagnon

Le tribunal de Bruxelles s’est montré sévère envers la quadragénaire. BELGA

Une femme de 49 ans originaire de Merchtem a été condamnée jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à 7 ans de prison pour avoir tenté d’assassiner son compagnon de 81 ans en septembre dernier.

Brigitte R. lui a administré des somnifères et l’a frappé à la tête à l’aide d’un marteau. Elle a ensuite tenté de se suicider. De graves difficultés financières seraient à l’origine de ces actes. Le parquet de Halle-Vilvorde avait requis 5 ans de prison, mais le tribunal de Bruxelles s’est montré plus sévère.

Brigitte R. avait repris la librairie de son compagnon après que ce dernier a pris sa retraite, mais l’établissement a fait faillite. La quadragénaire affirme qu’elle ne pouvait en parler avec personne et que la charge était devenue trop lourde. Elle a alors décidé de mettre fin à ses jours ainsi qu’à ceux de son compagnon afin de lui éviter toute humiliation.

Son avocat, Eddy Cochez, a indiqué que l’accusée n’était pas apte à contrôler ses actes au moment des faits. Selon lui, Brigitte R. aurait dû être acquittée sur la base de l’article 71 du Code pénal.

Un argument balayé par le tribunal. Le psychiatre désigné par la cour avait jugé que la femme de 49 ans ne souffrait pas de troubles mentaux graves et qu’il n’y avait pas plus de signes de dépression, comme elle l’avait pourtant affirmé. Le tribunal a jugé que Brigitte R. avait agi délibérément et consciemment.

La défense estime le jugement sévère et envisage d’aller en appel.