OTTIGNIES-LOUVAIN-LA-NEUVE -

Ottignies : quatre ans de prison pour un père abuseur

Ottignies : quatre ans de prison pour un père abuseur

Le tribunal a pris en compte la circonstance de récidive légale dans le chef du prévenu. AFP

Le tribunal correctionnel de Nivelles a condamné par défaut ce jeudi Louis D., un habitant d’Ottignies né en 1970, à quatre ans d’emprisonnement ferme. Le prévenu a violé sa fille durant plusieurs années.

Les faits ont débuté lorsque la fillette était âgée de 10 ans, en 2008, et ont duré jusqu’à ses 14 ans. La victime avait été écartée de sa famille après le dévoilement des faits, et elle supportait si mal la situation qu’elle avait fait une tentative de suicide.

Il y a en réalité eu deux épisodes d’abus. De première révélations par la fillette, en novembre 2008, avaient fait éclater la famille et l’enfant s’était alors rétractée. Elle avait déclaré que son demi-frère lui avait dit d’inventer cette histoire. Le prévenu a alors réintégré la famille mais en 2011, la victime a fait de nouvelles révélations à ses amies et à une éducatrice de son établissement scolaire. Les enquêteurs ont alors notamment saisi son carnet intime, qui attestait des abus répétés.

Le tribunal, pour fixer la peine de prison à quatre ans, a pris en compte le préjudice causé à la victime et la circonstance de récidive légale dans le chef du prévenu, qui n’avait plus droit au sursis et faisait défaut à l’audience.