MOBILITÉ -

Un SMS pour éviter la fourrière ? La police ne s’y oppose pas

Un SMS pour éviter la fourrière ? La police ne s’y oppose pas

Un SMS qui vous évitera la fourrière mais n’empêche toutefois pas forcément la police de vous coller un PV. Reporters / HUGUET P. - DUBIEF M

En janvier, une start up bruxelloise lançait un système d’alerte SMS en cas de stationnement gênant ou illicite. La police ne s’y oppose pas et l’utilise même à l’occasion.

Une amende quand vous êtes mal garé, ce n’est déjà pas agréable. Mais si en plus les services de la fourrière ont fait enlever votre véhicule, la frustration est double…

«Pourtant, si on m’avait prévenu je serais rapidement venu enlever mon véhicule gênant», se dit-on souvent dans ces cas-là. C’est expérimentant lui-même un tel cas de figure que Michel Meulenijzer a imaginé un système d’alerte par SMS.

Début d’année, le Bruxellois lançait son application Thank You qui fonctionne sur base d’un abonnement annuel et que nous présentions ici.

La police l’utilise aussi

Aujourd’hui, la start up bruxelloise, qui envisage commercialiser son concept ailleurs en Europe, indique avoir reçu la confirmation de la police fédérale qu’elle ne s’y opposait pas.

«La police a été informée sur l’utilisation et l’existence du produit. Aucune objection n’a été formulée. La police a relayé l’information auprès de ses agents par le biais de son site web interne », indique la société bruxelloise dans un communiqué.

Selon elle, la police elle-même aurait même utilisé le service à plusieurs reprises.

«L’important pour la police est que la voiture gênante ou en infraction disparaisse le plus rapidement possible. L’envoi du SMS Thank You est donc la solution la plus rapide pour contacter le conducteur d’un véhicule», explique la société.

Mais attention, si le SMS envoyé est gratuit et vous dispensera d’un détour par la fourrière, cela n’empêche pas la police de vous facturer son appel sous la forme d’une belle contravention pour stationnement illicite.