DIABLES ROUGES

Januzaj dit oui à la Belgique: «Un choix du cœur et logique»

Januzaj dit oui à la Belgique: «Un choix du cœur et logique»

Adnan Januzaj, né à Bruxelles mais aux origines albanaise et kosovare, veut se rendre disponible pour la Belgique. À partir de quand? AFP

Le médian de Manchester United (19 ans) sera-t-il Diable au Brésil ou plus tard?

Adnan Januzaj sera-t-il l’invité-surprise du Mondial ? Le médian de Manchester United a en tout cas confirmé à Marc Wilmots son intention de se mettre à la disposition de l’équipe nationale, ce que le sélectionneur n’a pas manqué de faire savoir. «Je me réjouis qu’un joueur talentueux soit sélectionnable pour les Diables», a-t-il ainsi commenté. À un mois et demi du rendez-vous brésilien, la nouvelle pourrait-elle redistribuer les cartes ?

Il faudra voir. Un premier indice sera de toute façon donné le 13 mai : ce mardi-là, Wilmots communiquera sa présélection pour la préparation du rendez-vous mondial (*). Ce devrait être un noyau de 26 joueurs, ce qui confirmerait ce qu’il avait dit, dans ces colonnes, le 18 mars dernier. Mais au moins un Diable sera en finale de la Ligue des champions (Hazard ou Courtois et Alderweireld) le samedi 24 mai, et manquera donc la première semaine.

Pour en revenir à Januzaj, la déclaration d’intention du joueur, formé à Anderlecht et parti à Manchester en 2011, est une bonne chose. Bénéficiant de la possibilité de jouer pour différentes sélections, la moindre déclaration, de sa part ou de ses proches, était interprétée, en Albanie, au Kosovo, en Belgique, voire même en Angleterre, les quatre nations pour lesquelles il pouvait jouer. Récemment, il avait posté une photo de ses protège-tibias aux couleurs belges. Il n’en fallait pas plus pour enflammer les commentaires...

Hier, son manager, Dirk De Vries, a commenté la décision de son joueur, au micro de Sporza : «C’est un choix du cœur, difficile à faire quand on sait l’attachement au Kosovo et à l’Albanie. Mais c’est un choix logique : Adnan est né à Bruxelles, y a étudié et y a plusieurs amis.»

Pour le Brésil ou pour l’Euro 2016 ?

Son choix désormais arrêté, il s’agira de voir comment Marc Wilmots va gérer son cas. Le sélectionneur n’a jamais caché son intérêt, il l’avait d’ailleurs sollicité pour le match en Écosse, en septembre 2013, en vain. Beaucoup de choses ont été dites, jusqu’à une «promesse» faite par Wilmots à Januzaj de le prendre au Brésil s’il optait pour la Belgique, ce que Dirk De Vries a démenti hier. Discret, le sélectionneur avait dit le 18 mars : «Un jour, quand ce sera décanté, j’expliquerai tout et on comprendra mieux.»

Ce jour-là approche, et la question devient : Januzaj sera-t-il un Diable rouge dès mai ou juin 2013 ? Ou à partir de la saison prochaine, pour le début de la campagne de qualification pour l’Euro 2016 ¦F.B.

(*) du 19 au 26 mai à Genk, avec match amical contre le Luxembourg le 26 ; du 27 mai au 2 juin en Suède, avec amical contre la Suède le 1er?juin. Le 2 juin au plus tard, le groupe sera ramené à 23 joueurs.