article abonné offert

« Sans baisse de taxe, cela n’aurait pas résolu les problèmes »

Président du CPAS également en charge des finances et du personnel de la commune, Francis Elias (RAB) en convient: les baisses de 2011 ont diminué les rentrées fiscales de 104 000€ par an; 54 000 pour la taxe additionnelle à l’IPP, l’impôt des personnes physiques (sur le revenu); 50 000 pour la taxe sur le précompte immobilier.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 45 des 184 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?