LIÈGE -

Hôpital de la Citadelle: lettre ouverte sur les ennuis de mobilité

Hôpital de la Citadelle: lettre ouverte sur les ennuis de mobilité

- EdA

Les médecins du Centre hospitalier régional de la Citadelle à Liège ont publié ce mercredi une lettre ouverte à l’intention des décideurs politiques pour les sensibiliser aux problèmes de mobilité toujours plus importants aux abords de l’hôpital.

Chaque jour, près de 9.000 voitures circulent autour du CHR de la Citadelle, provoquant de sérieux soucis de mobilité dans le quartier Sainte-Walburge, à Liège. Face à ces problèmes toujours irrésolus depuis plusieurs années, les membres du conseil médical de l’hôpital ont publié une lettre ouverte à l’intention de la Ville de Liège, de la SRWT et de la Région wallonne.

Ils soulignent que le CHR a déjà entrepris de nombreux chantiers, sur fonds propres, «pour essayer d’améliorer la situation», comme l’organisation d’un parking-relais au Kinépolis de Rocourt, l’incitation du personnel à favoriser le co-voiturage ou encore la gratuité des transports en commun pour les travailleurs.

Les médecins demandent qu’à leur tour, les pouvoirs publics «tiennent leurs promesses» et réclament la révision du plan de mobilité dans le quartier, l’adaptation des lignes de transports publics, la réalisation rapide d’un parking-relais à la sortie d’autoroute à Vottem ainsi que la prolongation de l’autoroute E313 jusqu’à la Citadelle. Un projet qui ne date pas d’hier (il avait été inscrit au plan de secteur en 1974), mais qui ne s’était toutefois jamais réalisé et que les médecins veulent remettre à l’ordre du jour.

Quant à la construction d’un parking-relais, le cabinet du ministre de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Écolo), reconnaît que le dossier a pris du retard, mais affirme que l’enquête publique et le dépôt de permis doivent avoir lieu cette année, pour un début des travaux prévu en 2015.