Remise des archives relatives aux biens immobiliers juifs spoliés durant la deuxième GM

Les Archives de la ville de Bruxelles ont officiellement remis mardi aux Archives générales du Royaume leurs 35 mètres d'archives relatives aux biens immobiliers juifs spoliés durant la deuxième Guerre mondiale. Ces archives représentent un complément conséquent aux collections des Archives générales déjà existantes sur la persécution des Juifs en Belgique lors de l'occupation.

Ce mardi, c'est la dernière des 85 boîtes d'archives qui a symboliquement été remise.

Au cours de la seconde Guerre mondiale, le patrimoine juif n'a pas échappé à l'occupation allemande, qui avait mis en place des organismes afin de spolier la communauté juive. Ces archives produites par la Verwaltung des Jüdischen Grundbesitzes in Belgien, administration mise en place par le régime nazi et placée sous séquestre après-guerre, avaient été versées en 1970 par le Ministère des Travaux publics aux Archives de la ville de Bruxelles, les sauvant ainsi de la destruction. Ces archives y étaient depuis lors conservées et consultables.

Ce fonds sera prochainement analysé et inventorié pour être mis à la disposition d'un plus large public, moyennant le respect de la législation sur la vie privée, précise le cabinet de Philippe Courard, secrétaire d'Etat à la Politique scientifique, dans un communiqué.

Les Archives générales du Royaume disposent actuellement d'environ 21 kilomètres de pièces d'archives sur la deuxième Guerre mondiale.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=hapjcmgk )