TC Tournai - Deux responsables de Dicogel réclament l'acquittement après deux accidents mortels

L'administrateur délégué en charge de la sécurité au sein de l'entreprise Dicogel à Mouscron et son conseiller en prévention ont sollicité lundi leur acquittement devant le tribunal correctionnel de Tournai. Les deux hommes sont poursuivis pour deux homicides involontaires par défaut de prévoyance ou de précaution ainsi que diverses infractions à la loi sur le bien-être au travail. L'auditeur du travail a requis leur condamnation.

Le 3 mai 2010, une ouvrière avait trouvé la mort sur une ligne de tri au sein de l'entreprise spécialisée dans la production de produits surgelés après avoir reçu une palette sur la tête.

Le 14 juillet 2010, un ouvrier intérimaire avait été retrouvé mort, écrasé par un engin élévateur dont la ceinture de sécurité avait été coupée et dont les pneus étaient lisses.

Pour l'auditeur du travail, l'entreprise mouscronnoise consacrait peu de temps à la sécurité de ses ouvriers et diverses infractions à la loi sur le bien-être des travailleurs avaient été constatées lors de divers contrôles.

Du côté de la défense, les avocats ont plaidé l'acquittement des deux hommes estimant qu'il était faux de d'affirmer que les deux ouvriers défunts n'avaient pas suivi une formation en matière de sécurité.

Depuis les deux accidents, les patrons de l'entreprise disent avoir pris des mesures drastiques en matière de sécurité. Le conseiller en prévention consacre maintenant 40% de son temps de travail à la prévention en matière de sécurité, contre 10% avant les deux accidents.

Le jugement est attendu pour le 20 mai.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=fhecnmik )