BELGIQUE/MONDE -

Syrie : environ 150 ressortissants belges combattent encore sur place

Syrie : environ 150 ressortissants belges combattent encore sur place

Une cinquantaine de ressortis­sants belges partis se battre en Syrie sont revenus au pays. Environ 150 sont encore sur place et une bonne vingtaine a été tuée. AFP

Environ 150 ressortissants belges partis se battre en Syrie sont encore sur place et une bonne vingtaine a été tuée. Chaque ressortissant revenu en Belgique doit être interrogé et placé sous surveillance.

Une cinquantaine de ressortis­sants belges partis se battre en Syrie sont revenus au pays. Environ 150 sont encore sur place et une bonne vingtaine a été tuée, révèle ce mardi La Libre Belgique sur base d’affirmations de sources judiciaires.

Selon l’estimation de la Task Force Syrie, établie au sein du cabinet du SPF Intérieur, et des autorités judiciaires, ce sont au total 250 Belges qui se sont rendus en Syrie pour combattre. Il n’y a pas eu d’augmentation des départs ces derniers mois, assurent-elles, précisant que tous les cas ne sont toutefois pas connus.

Chaque ressortissant revenu en Belgique doit être interrogé et placé sous surveillance. Une quinzaine de djihadistes, suspectés d’avoir combattu avec les groupes les plus radicaux, ont été mis en détention préventive. Six juges antiterroristes sont actifs sur ce dossier au sein du Parquet fédéral tandis que la Task Force Syrie coordonne le travail de sur­veillance fait par la police judiciaire, les po­lices locales, les services de renseignement, le Centre de crise et l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam).