Les Mauves dans le rôle des cloches

Les Mauves dans le rôle des cloches

Tout a plutôt bien tourné dans le camp anderlechtois mais ça clochait méchamment devant le but. Belga

Dominants de bout en bout, les Anderlechtois se sont fait surprendre par dix Limbourgeois dopés par la présence de Buffel.Genk1Anderlecht0

Assistance: 21 430.

Arbitre: M. Boucaut.

Carte rouge: 70e Camus.

Cartes jaunes: Koulibaly, Buffel, Anele, Praet.

But: Buffel (1-0, 89e).

GENK: Köteles; Anele, Walsh, Koulibaly, Tshimanga; Buffel, Gorius, Gerkens, Cissé (87e Mboyo), Schrijvers (56e Camus), Vossen.

ANDERLECHT: Proto; Vanden Borre, Mbemba, Nuytinck (85e Vargas); Najar, Tielemans, Kouyate, Praet; Cyriac, Mitrovic (72e Pollet).

Toutes les occasions ratées hier à la Cristal Arena ne sont rien en regard de celle qu’Anderlecht a loupée de porter un coup à la concurrence. Avec les résultats enregistrés plus tôt en ce week-end de Pâques, les Mauves étaient pour une chasse aux œufs d’or. Même si Genk s’est ménagé quelques méchantes occasions en contre, les Mauves ont dominé les échanges… Comme contre Zulte Waregem. Las, une dizaine d’occasions, un penalty et même vingt dernières minutes disputées en supériorité numérique n’ont pas suffi aux Bruxellois pour trouver l’ouverture qui aurait à coup sûr fait basculer le match.

Envolés les rêves de seconde place, le Sporting reste coincé à une unité de l’autre perdant du week-end. Francky Dury espérait des matches nuls de ses voisins au classement. Le groupe de Besnik Hasi lui a offert mieux que ça.

«Avec autant d’occasions franches, un penalty et une carte rouge en face, nous devions toujours gagner ce match, estimait le coach anderlechtois. Les joueurs s’étaient tenus au courant du résultat du Standard mais je leur avais bien dit que personne ne gagnerait de match à leur place. Je ne peux rien leur reprocher. Ils ont tout fait pour remporter ce match mais pour y parvenir, il faut marquer des buts (NDLR: Hasi n’invoquait pas un manque de chance comme après le nul blanc contre Zulte Waregem). C’est ma plus grande frustration car, à part la concrétisation, mes joueurs ont bien joué par moments et affiché la mentalité qu’il fallait.»

Si ce n’est leur mutisme offensif depuis deux matches, les Anderlechtois peuvent retirer une certaine satisfaction de leur prestation. Mais à ce stade-ci, ça ne pèse pas lourd dans la balance. C’est à Bruges et à Sclessin qu’on aura apprécié la soirée. Hasi refusait cependant d’augmenter encore la pression sur la prochaine venue du Standard au parc Astrid. «Celui-là ne sera pas plus important pour nous que les autres. Tous nos rendez-vous dans ces play-off étaient importants puisque nous les avons entamés dans la peau d’un poursuivant.»

Malgré des gars comme Mitrovic et Praet qui ont tiré la langue en seconde période, le successeur de van den Brom ne se tracassait pas pour la forme de ses ouailles… «Vu la frustration, le travail de cette semaine sera surtout mental.»

Piégés par ce vieux briscard de Thomas Buffel (le seul Genkois à avoir fait mal à la défense mauve) et victimes de la première victoire des Limbourgeois dans cette phase finale, les Bruxellois ne partiront pas avec l’avantage psychologique lors de la visite des leaders liégeois.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 6 6 0 0 12/2 18
2 Standard 6 4 1 1 8/3 13
3 FC Bruges 6 4 2 0 16/4 12
4 Beerschot 6 4 2 0 12/10 12
5 Anderlecht 6 3 0 3 14/8 12
6 Courtrai 6 3 2 1 8/6 10
7 Cercle Bruges 6 3 3 0 8/7 9
8 Ostende 6 2 2 2 7/6 8
9 KRC Genk 6 2 2 2 9/10 8
10 OH Louvain 6 2 2 2 8/9 8
11 Antwerp 6 2 2 2 8/9 8
12 Eupen 6 1 1 4 6/9 7
13 La Gantoise 6 2 4 0 5/7 6
14 Zulte-Waregem 6 2 4 0 7/14 6
15 St-Trond 6 1 3 2 6/11 5
16 FC Malines 6 1 4 1 6/10 4
17 Waasland-B. 6 1 5 0 9/18 3
18 Mouscron 6 0 4 2 2/8 2