FAITS DIVERS

Liège, Manage, Namur : ça se règle au couteau

Liège, Manage, Namur : ça se règle au couteau

Quand les différends se règlent au couteau, cela donne un week-end pascal plutôt sanglant. EdA

Une jeune fille blessée au couteau par son père à Liège, deux jeunes hommes poignardésà Manage et Namur.

À Liège, dimanche soir, c’est à l’issue d’un différent familial que la police a dû intervenir dans une habitation du quartier Sainte-Marguerite. La victime, une jeune fille âgée de 21 ans, venait de recevoir un coup de couteau et présentait une blessure au sein gauche nécessitant la pose de cinq points de suture.

Le compagnon choisi ne plaisait pas au père

Cette jeune fille d’origine turque, a expliqué qu’elle venait de présenter son nouveau compagnon à sa famille qui aime la tradition et qui, déclare-t-elle, avait organisé un mariage forcé auquel elle avait pu se soustraire. Cet épisode avait néanmoins eu des répercussions sur les relations entre père et fille. Quand celle-ci a présenté son nouvel ami, un Kurde d’origine, la discussion a été calme. En présence du nouveau compagnon du moins. Mais le ton est monté après son départ.

Le père nie avoir porté un coup de couteau à sa fille qui est en incapacité de travail pour quatre jours. Le magistrat de garde a cependant requis un mandat d’arrêt pour coups et blessures volontaires avec incapacité.

Manage: poignardé en plein thorax

Coups de couteau aussi au carnaval de Manage, où un Montois d’une vingtaine d’années a été poignardé au thorax lors d’une rixe survenue dimanche entre le jeune homme et une connaissance de La Louvière, avec qui il entretenait un différend depuis un certain temps. Le ton est monté jusqu’à ce qu’un ami du Louviérois intervienne et frappe le Montois d’un coup de couteau en plein thorax.

Prise en charge par les secours, la victime a été hospitalisée dans un état grave. Ses jours ne sont toutefois plus en danger. Les deux suspects ont été identifiés et interpellés par la police locale de la zone de Mariemont.

Présentés au parquet de Charleroi le lundi matin, ils ont été déférés devant le juge d’instruction avec un réquisitoire de mandat d’arrêt pour tentative de meurtre.

Namur: pour ne pas avoir voulu lui vendre un joint

Un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a également été poignardé à Namur. Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi vers 4h15 du matin devant la friterie du boulevard Mélot. L’auteur, un Namurois, aurait demandé à la victime s’il pouvait lui racheter un joint dans la file devant la friterie après l’avoir entendu dire dans une conversation qu’il possédait de la drogue sur lui.

D’après le témoignage de l’auteur, interrogé par la police, l’Andennais aurait mal réagi à cette demande et l’aurait provoqué. La victime aurait donné un coup de poing au Namurois qui a alors sorti un couteau-papillon de sa poche. L’auteur des coups de couteau assure avoir gardé l’arme le long de sa jambe tandis que la victime se précipitait sur lui et se serait blessée au contact du couteau.

Le parquet ne retient pas l’intention homicide à son encontre, mais des coups et blessures volontaires. La victime n’a pas encore été entendue étant donné son état de santé. Elle présentait une plaie de sept à huit centimètres au bas de l’abdomen, laissant les organes internes apparents. Ses jours étaient en danger. Hospitalisé, son état s’est stabilisé.