Etats-unis

Reporters / Rue des Archives

«Hurricane» s’en est alléSymbole des erreurs judiciaires après avoir été incarcéré à tort pendant 19 ans, l’ex-boxeur américain Rubin «Hurricane» Carter, dont l’histoire a été chantée par Bob Dylan et portée au cinéma par Denzel Washington, est décédé dimanche d’un cancer.

Malgré ses dénégations, Rubin Carter avait été reconnu coupable par deux fois, en 1967 et 1976, pour le meurtre de trois Blancs en 1966. Un jury exclusivement blanc l’avait condamné à 30 ans de prison. Carter avait été libéré en 1985, quand un juge avait annulé sa deuxième condamnation, l’estimant entachée de racisme.