article abonné offert

Un Caval’Rire moins suivi mais poilant !

Un Caval’Rire moins suivi mais poilant !

Isabelle Hauben, ici en compagnie de Kiki l’innocent. Pierre LEJEUNE

La Caval’Rire, dans le cadre de la cavalcade de Herve, se tenait vendredi soir devant un public moins nombreux que lors des éditions précédentes.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 145 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?