article abonné offert

« Le festival tournaisien est top »

« Le festival tournaisien est top »

La coiffeuse aux doigts d’or rêve d’ouvrir son salon à New York. EdA

On l’a dit, le festival était dédié à la culture sixties dans son ensemble. À côté des mécaniques rutilantes, on pouvait également admirer les échoppes de vêtements et d’accessoires.