CYCLISME -

Amstel Gold Race: Philippe Gilbert, en champion du monde

Amstel Gold Race: Philippe Gilbert, en champion du monde

Belga

Philippe Gilbert a, ce dimanche, remporté l'Amstel Gold Race pour la troisième fois de sa carrière, cette fois comme aux championnats du monde de 2012.

Il a cette capacité à analyser la course, à prévoir des scénarios qui ne s'accommodent que de l'expérience des grandes épreuves. Philippe Gilbert, vainqueur en solitaire de l'Amstel, a prouvé, encore une fois, qu'il avait toujours faim de victoires, mais, surtout, qu'il possédait toujours cette giclette qui l'a propulsé en tête du Cauberg, bien emmené par Sanchez, son équipier.

"Quand Samuel Sanchez a attaqué au pied de cette dernière difficulté, souriait Philippe, cela a surpris tout le monde... sauf moi, évidemment. Tout cela était prévu et le plan a fonctionné à merveille. Moi, j'ai attendu le meilleur moment pour porter mon estocade, soit quand cela fait vraiment mal pour tout le monde. J'étais concentré comme jamais, poursuit Philippe, parce qu'il n'y a que dans cette montée finale que je pouvais faire la différence, alors que le vent était de dos, ce que j'avais espéré depuis les premières montées."

Au fond, cet Amstel, remodelé ou pas, avec cette arrivée depuis l'an passé 1 km et demi plus loin que le sommet du Cauberg, n'aura donné qu'un enseignement: les coureurs s'adaptent et la course n'aura véritablement débuté, n'en déplaise aux courageux attaquants du jour, dont Riblon, prix de la combativité, qu'à sept bornes du but. A ce moment, c'est le jeu d'équipe qui aura prévalu.

"Burghardt m'a piloté dans la descente qui précède, racontait Philippe, et, avant, Van Avermaet avait joué son rôle en partant devant et en obligeant les équipiers de Valverde à travailler. Le reste, c'était mon affaire."

Une affaire rondement menée, un peu à la manière du championnat du monde de 2012, sauf que l'opposition était faite ici des meilleurs coureurs du World Tour. En attendant, avec ces deux victoires de rang, Flèche Brabançonne et Amstel, Philippe se replace comme un des grands favoris de Liège-Bastogne-Liège de dimanche.

Les autres, ce sont les battus, Valverde ou Gerrans, alors que Vanendert, deuxième derrière Philippe, a enfin marqué de précieux points pour l'équipe Lotto-Belisol au ranking mondial.

Enfin, sur le plan émotionnel, il n'y avait pas photo hier, entre un fan club déchaîné et le sourire de Patricia, l'épouse de Phlippe, lequel avait emmené son fils Alan sur le podium.

A Valkenburg, le coq wallon a fièrement dressé ses ergots, sans pour cela en faire une affaire communautaire: quand un coureur belge gagne, cela reste un régal, et quand c'est Gilbert, c'est toujours un grand moment.

Classement officiel de la 49e édition de l'Amstel Gold Race:

1. Philippe Gilbert (BEL/BMC) les 251,8 km en 6h25:57.
2. Jelle Vanendert (BEL/LTB) à 0:05.
3. Simon Gerrans (AUS/ORI) 0:06.
4. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:06.
5. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ) 0:06.
6. Simon Geschke (GER/GIA) 0:10.
7. Bauke Mollema (NED/BKN) 0:10.
8. Enrico Gasparotto (ITA/AST) 0:10.
9. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:10.
10. Yukiya Arashiro (JPN/EUC) 0:12.
11. Bjorn Leukemans (BEL/AJW) 0:12.
12. Michael Matthews (AUS/ORI) 0:12.
13. Davide Rebellin (ITA/CCC) 0:12.
14. Fabian Wegmann (GER/GRM) 0:12.
15. Anthony Roux (FRA/FDJ) 0:12.
16. Giampaolo Caruso (ITA/KAT) 0:12.
17. Rui Costa (POR/LAM) 0:12.
18. Roman Kreuziger (CZE/TIN) 0:12.
19. Alexandre Kolobnev (RUS/KAT) 0:21.
20. Tom Dumoulin (NED/GIA) 0:21.
21. Tom-Jelte Slagter (NED/GRM) 0:21.
22. Lars Petter Nordhaug (NOR/BKN) 0:21.
23. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ) 0:21.
24. Frank Schleck (LUX/TRE) 0:23.
25. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:36.
...
29. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 0:36.
34. Diego Ulissi (ITA/LAM) 0:36.
38. Bob Jungels (LUX/RSH) 0:36.
39. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 0:36.
40. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) 0:36.
45. Davide Malacarne (ITA/EUC) 1:01.
46. Jan Bakelants (BEL/OPQ) 1:01.
50. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:01.
52. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 1:01.
62. Samuel Sanchez (ESP/BMC) 2:16.
65. Carlos Betancur (COL/ALM) 2:54.
72. Tony Martin (GER/OPQ) 6:26.
123. Michael Andersen (DEN/TIN) 16:13.
192 coureurs au départ, 123 classés.