Melting-pot culturel et culinaire

Ambiance gourmande et rafraîchissante sur un marché réunionnais, où se croisent touristes et locaux.

Dans l’assiette ou dans les guides, il y a de quoi faire, voir et manger sur cette petite île de seulement 2 500 kilomètres carrés.

La gastronomie réunionnaise est une cuisine aux diverses influences, née du mélange des populations présentes sur l’île: créoles, malgaches, françaises, indiennes et chinoises.

Pour s’en rendre compte, un tour au marché suffit. Fréquentés par les touristes mais surtout par les locaux, les étals réunionnais sont aussi variés que sa population. On y trouve les fruits et légumes de la région mais aussi des plats aux origines plus lointaines, comme les samoussas, petits beignets du Sud de l’Asie revisités par les Réunionnais. «On en mange tout le temps, toute l’année, dès qu’on a un petit creux », raconte Mlle Moumixchy qui vend ses samoussas depuis deux ans tous les vendredis et samedis sur le marché de Saint Paul. «J’aime faire découvrir cette tradition réunionnaise aux passants», défend-elle. Au poulet, au fromage ou au poisson, les samoussas réunionnais ont la saveur du Sud mais sont moins pimentés que ceux que l’on retrouve en Asie.

La cuisine réunionnaise, c’est aussi celle de la simplicité. Sur l’île, on travaille les produits naturellement, souvent avec une simple cuisson à la poêle et quelques épices comme le curcuma, très utilisé sur l’île. Préparés et servis à la bonne franquette, les plats réunionnais sont avant tout des moments familiaux. Le barbecue est une tradition incontournable à la Réunion. Que ce soit pour célébrer un mariage, la Noël ou un anniversaire, les grillades sont un des plats les plus typiques de l’île.

Et on le remarque rapidement: le long des plages de sable blanc, des odeurs de grillades. Ici et là sous les palmiers, les locaux installent leurs tonnelles et fauteuils pour passer la journée autour d’un rôti de porc ou un poulet grillé.

Fière de ce melting-pot culturel et culinaire, la Réunion fait le plus grand plaisir des touristes, qui peuvent profiter de cette cuisine aux milles saveurs.