Jambon fermier : 2 ans d’affinage

EdA

«Pourquoi un jambon d’Ardenne n’aurait pas le fondant d’un jambon italien ou espagnol?». À Meix-devant-Virton, Didier Felsch a répondu à la question en créant son jambon fermier.

Après un salage, un séjour de 2 mois et demi à 5 mois dans un fumoir ancien, vient la maturation à basse température. Une longue maturation à basse température qui fait qu’au bout de deux ans, le jambon d’Ardenne qui a perdu sa croûte a le même fondant que ses confrères italiens et espagnols. Une longue démarche de 2 ans qui oblige Didier à gérer un stock de 100 à 150 jambons.

MDViandes, 2 rue des Vieux-Sart, Meix-devant-Virton (www.madviandes.be)