FOOTBALL

Promotion: Walhain écrase Bertrix, Liège tenu en échec à Namur, l'Olympic, Meux, Aywaille et Hamoir gagnent

Promotion: Walhain écrase Bertrix, Liège tenu en échec à Namur, l'Olympic, Meux, Aywaille et Hamoir gagnent

Fabry, auteur notamment d'un doublé, a participé au large succès de Walhain, bien parti pour le titre. ÉdA – 202089538181

Walhain, solide vainqueur face à Bertrix (5-0), fait un pas de plus vers le titre. Car dans le même temps, Liège a partagé l'enjeu à Namur (1-1). Meux, Aywaille et Hamoir se sont imposés. En Promotion A, l'Olympic s'est imposé à Quévy (0-1) alors qu'Acren et Templeuve ont partagé (2-2).

En Promotion A, l’Olympic est allé s’imposer sur la pelouse de Genly Quévy (0-1). Et c’est Keita qui a inscrit l’unique but de ce match (0-1, 24e). Le joueur a toutefois alterné le bon et le moins bon puisqu’il a été exclu en seconde période (72e), laissant son équipe défendre sa victoire à dix. Une victoire qui n’aura de toute façon peut-être aucun impact. Tout d’abord parce que l’équipe est dans le ventre mou du classement, mais aussi parce que son avenir se jouera davantage devant les tribunaux que sur les terrains de football, ces prochaines semaines…

De son côté, Acren, qui recevait Templeuve, a trop joué avec son bonheur. Alors qu'ils comptaient deux buts d'avance, après les réalisations de Scarpino (1-0, 57e) et Cardon (2-0, 69e), les Acrenois se sont vus rejoindre en fin de match. Dangle a d'abord réduit l'écart (2-1, 85e) avant que Pollet ne trouve l'égalisation (2-2, 87e). 

> Résultats et classement de la Promotion A

En Promotion DWalhain recevait Bertrix ce dimanche, avec l’objectif de conforter son fauteuil de leader. Et les Brabançons ont rapidement montré qui était maitre, dans ce match. Après dix minutes, Lambert (1-0, 4e) et Benazzi (2-0, 9e) avaient déjà trouvé la faille. Schauwers a alourdi la marque peu avant la demi-heure (3-0, 27e). L’exclusion de Bernardelli à Bertrix, en début de seconde mi-temps, a alors anéanti tout suspense, s’il en restait encore. Auteur d’une bonne première mi-temps, Fabry a finalement participé à la fête en voyant son travail récompensé de deux buts (4-0, 51e et 5-0, 58e). Score final : 5-0. Et ces trois nouveaux points vont plus que probablement être synonymes de titre pour Walhain, qui en compte désormais trois d’avance sur Liège, avec une différence de buts confortable, et ce à deux journées de la fin.

Car dans le même temps, les Sang et Marine ont été tenus en échec, à Namur. Certes, le FC Liège n’avait pas attendu longtemps, lui non plus, avant d’ouvrir la marque, via Sermé (0-1, 6e). Mais Pratz s’est chargé de rétablir la parité ensuite (1-1, 20e). Les Liégeois, devant plusieurs centaines de supporters qui avaient fait le déplacement, ont poussé en seconde période. Mais cela n’a pas suffi. Et voilà sans doute un titre qui s’envole pour l’équipe qui a remporté les deux premières tranche de cette Promotion D.

Spa et Aywaille devaient gagner cette après-midi. L’un pour croire encore au maintien, l’autre pour jouer le tour final. Et la hiérarchie du classement a été respectée. L’inévitable Diallo a d’abord ouvert la marque pour les Aqualiens juste avant la pause (0-1, 45e). Les Spadois ont bien réagi, en seconde période, trouvant l’égalisation sur un penalty de Rogister (1-1, 54e). Mais l’espoir n’aura été que de très courte durée pour Spa. Car en face, il y avait ce diable de Diallo, qui a d’abord remis les siens aux commandes (1-2, 59e) avant d’y aller, encore, de son triplé, à dix minutes de la fin (1-3, 82e). C’est le troisième triplé en autant de rencontres pour Diallo… Rien que ça. Et il permet à Aywaille de rejoindre Cité Sport (battu contre Meux, voir ci-dessous) à la troisième place du classement.

Dans un match important en vue d’une place pour le tour final, Meux a pris les devants, en ouvrant la marque à Cité Sport, via Sbaa (0-1, 17e). Mais les Liégeois ont réagi dans la foulée, Janin montrant aux Meutois qu’ils n’auraient pas la tâche facile (1-1, 21e). Malgré une première mi-temps dominée par Meux, c’est sur ce score de parité que les équipes se sont quittées à la pause. Mais cette domination, les hommes de Marco Casto ont finalement réussi à la mettre à profit. Et c’est Kinif, entré en cours de partie, qui a offert la victoire aux Verts (1-2, 65e). Au classement, Meux pointe à la cinquième place, à deux longueurs d’Aywaille et Cité Sport.

Enfin, Faymonville, bon dernier, se rendait à Hamoir. Et les « Turcs » ont rapidement trouvé l’ouverture, grâce à Balhan (0-1, 8e). Mais Faymonville a ensuite raté deux belles opportunités de doubler la mise, et pourra certainement s’en mordre les doigts car, à la 25e minute de jeu, Crits rétablissait l’égalité (1-1), un peu contre le cours du jeu. La physionomie de la rencontre a ensuite totalement changé, en seconde période. Hamoir prenait le jeu à son compte et pourtant, c’est Faymonville qui trouvait la faille, via Timmermans (1-2, 60e). Mais Hamoir a finalement réussi à inverser la tendance. Mololi a d’abord remis les siens à hauteur (2-2, 66e) avant que Crits n’offre la victoire aux siens (3-2, 78e). 

> Résultats et classement de la Promotion D

D2 Amateurs